Tout comme Google publiait, en début de semaine, son rapport de répartition des différentes versions d’Android pour le mois passé, Apple vient de mettre en ligne sur son site développeurs le dernier rapport de fragmentation des différentes versions d’iOS. Un rapport élaboré à partir des connexions réalisées sur l’App Store du 26 novembre au 1er décembre 2013. Une période plus restreinte, donc, mais qui a révélé un total de 74% d’appareils Apple sous iOS 7.

Alors que 22% des utilisateurs sont encore sous iOS 6, les 4% restants tournent encore sous des versions antérieures à 2012 de l’OS. Des chiffres qui n’on rien de surprenant quand on sait que la mise à jour du firmware est proposée seulement à partir de l’iPhone 4 et de l’iPad 2. Une manière déguisée de pousser les utilisateurs de troquer leur ancien appareil pommé contre un de la dernière génération.

La fragmentation d’iOS au 1er décembre 2013.

74% des iPhone, iPad et iPod Touch sont sous iOS 7

Bien entendu si l’on ne se penche sur les chiffres, les détracteurs d’Android se feront un plaisir de mettre en évidence l’écart entre les 74% d’appareils mobiles Apple sous iOS 7 et les 1,1% d’appareils sous Android 4.4 KitKat. Un raccourci que vous et moi ne feront pas dans la mesure où nous connaissons déjà les tenants et les aboutissant des politiques respectives de mise à jour des deux systèmes d’exploitations concurrents.

Si les mises à jour à jours d’Android, hors Nexus, dépendent avant tout des constructeurs, du côté de la pomme, Apple est à la fois constructeur et fournisseur de l’OS.

Par ailleurs autre point intéressant qui ressort de ces chiffres si iOS 7 est bien présent sur 74% des appareils Apple postérieurs à juin 2010, il n’est proposé en version complète que sur les dernières générations de l’iPhone et de l’iPad. Ainsi les nouveautés relatives à l’application Appareil photo ne sont proposées ni sur les iPhone 4 et 4S et iPad 2 ni sur les iPad Retina et Mini pourtant sortis en 2012.

Via

Meilleur prix :

>

Comments

comments

No related posts.