Instagram a scellé un accord avec la holding publicitaire Omnicom, qui gère la publicité de nombreuses marques, et dont le montant s’élèverait à 100 millions de dollars sur un an. 

Instagram

Le groupe Omnicom est une holding américaine basée à New York, dont la fusion avec Publicis a été annoncée en juillet 2013 et reste en cours de validation, afin de donner naissance au plus grand groupe mondial du secteur publicitaire. La holding a conclu en fin de semaine dernière un accord avec la société Instagram afin d’incorporer de la publicité, pour les marques que la holding représente, dans les contenus de l’application.

Afin de rassurer les 150 millions d’utilisateurs actifs du « réseau social », qui avait été racheté 1 milliard d’euros par Facebook, un des responsables d’Instagram a déclaré que « ceci ne change pas la stratégie publicitaire » de la société. En effet, du contenu publicitaire est finalement déjà présent sur l’application puisque de nombreuses marques y possèdent leur propre compte. C’est par contre la prolifération de ces publications qui est plus à craindre par le biais des campagnes qui seront menées.

Certaines sources rapportent que l’accord entre Omnicom et Instagram s’élèverait à 100 millions de dollars pour un an, mais c’est un chiffre que l’AFP a pour le moment démenti. Dans tous les cas, Instagram n’a jamais caché sa volonté de monétiser ses services par la publicité et il s’agit ici de la première étape du processus.

Comments

comments

No related posts.