L’IFA 2015 comptait bon nombre d’annonces dans le monde des montres connectées, qu’elles tournent sous Android Wear, sous Tizen ou sous un OS propriétaire. Nous vous avons concocté une infographie pour vous aider à mieux cerner ces nouveautés.

infographie_ifa_smartwaches2 (1)

 

Si les smartphones se sont fait rares pendant l’IFA, on a largement entendu parler de montres connectées pendant cet IFA 2015. D’abord parce que quelques jours avant, histoire de faire monter la pression, Google a annoncé le support d’iOS sur les montres Android Wear, ce qui autorise la LG Watch Urbane, mais aussi en réalité les montres sorties un peu avant, et évidemment les tout nouveaux modèles, à être associés à des iPhone (dès iOS 8.2). Une bonne manière de mettre en lumière les nouveaux produits qui n’ont pas manqué d’être annoncés à l’IFA, et dont vous pouvez retrouver les principales caractéristiques dans l’infographie ci-dessous, commentée plus bas. Elle recense notamment les nouvelles Moto 360 de Motorola, les Asus ZenWatch 2, les Go Watch d’Alcatel One Touch et la Samsung Gear S2 sous Tizen.
infographie_ifa_smartwaches (4)
Nous avons volontairement choisi de ne pas intégrer à cette infographie la Huawei Watch, annoncée lors du Mobile World Congress de mars dernier, et enfin disponible en précommande auprès du grand public à partir de 349 dollars. La Gear S2 de Samsung, elle, avait été présentée quelques jours avant l’IFA, avant d’être montrée un peu plus précisément par le Coréen dans le courant du salon. On peut retenir quelques éléments quant à cette montre. D’abord, qu’elle tourne sous Tizen et non sous Android Wear, qu’elle sera déclinées en version WiFi et 3G, qu’elle est la première chez Samsung à miser sur un écran rond, ici entouré d’une bague de navigation rotative, et qu’elle ne sera pas uniquement compatible avec les smartphones du Coréen. La marque a publié une première liste de smartphones compatibles, dès Android 4.4 et avec au moins 1,5 Go de RAM : les modèles concernés, en milieu et haut de gamme, devraient donc être nombreux.

 

Du côté d’Android Wear

C’est du côté d’Android Wear que les choses s’améliorent. Hormis LG qui a profité de l’IFA pour montrer sa version luxe de la Watch Urbane, on a pu découvrir les nouvelles versions des ZenWatch d’Asus et Moto 360 de Motorola. S’il est bien un point marquant ici, c’est le choix fait par les deux constructeurs d’adapter leurs montres à différents poignets, c’est-à-dire de démocratiser leurs appareils auprès d’un public connecté sans être follement technophile, et qui cherche un bijou autant qu’un bracelet connecté.

Dans ce domaine, Asus choisit un double format (49 et 42 mm) toujours dans un form-factor rectangulaire, et en adoptant un positionnement tarifaire au ras du plancher : 149 et 169 euros. Motorola, avec ses Moto 360 de 2e génération, vise carrément les femmes, qu’il compte séduire à l’aide d’une Moto 360 ronde, à la diagonale de 42 mm et au bracelet de 16 mm, le tout décliné dans des coloris clairs. Si l’on peut douter de cette segmentation – le boîtier 42 mm « homme » est associé à un bracelet 20 mm – on constate du moins que le choix est donné aux utilisateurs et utilisatrices. À un prix nettement plus élevé, puisqu’il démarre à 299 euros. Quant au prix de la Moto 360 Sport, il reste encore à définir, de même que sa date de sortie.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. L’IFA fera le plein de montres sous Android Wear
  2. Casio veut aussi se lancer dans la fabrication de montres connectées
  3. Casio veut aussi se lancer dans la fabrication de montres connectées
  4. Tuto : Comment coupler une montre Android Wear à un iPhone ?
  5. Intel et Fossil dévoilent une montre sous Android Wear, avec une bande noire