Dans son programme d’expansion, Iliad, la maison-mère de Free, aurait pour ambition d’acheter O2, un opérateur implanté au Royaume-Uni.

Free Mobile

Selon les informations du Sunday Times, Iliad souhaiterait acquérir O2, la filiale britannique de l’opérateur espagnol Telefonica afin d’étendre son réseau mobile à l’international en commençant outre-Manche. Cette rumeur arrive près de deux ans après les tentatives de rachat de l’opérateur américain T-Mobile par la firme de Xavier Niel (sans succès).

Actuellement, O2 est en pourparlers avec Three, un autre opérateur local souhaitant racheter la branche du groupe ibérique. Il semblerait néanmoins que la Commission européenne puisse s’opposer à ce rapprochement cette semaine, ouvrant ainsi la voie à Iliad pour s’implanter au Royaume-Uni.

Un combat de longue haleine

Comme le rappelle UniversFreebox, Xavier Niel lorgne depuis plusieurs mois sur le marché britannique. En janvier déjà, le Financial Times (dont les propos étaient rapportés par Boursorama) affirmait que Xavier Niel en personne avait approché l’OFCOM, le régulateur britannique, pour exprimer son intérêt pour ce marché. En mars, c’est directement Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, que l’homme d’affaires aurait contacté dans le même but.

Difficile d’être au four et au moulin

Avec les nouvelles rumeurs lancées par le JDD ce week-end laissant entendre que les négociations pour le rachat de Bouygues Telecom par Orange ne seraient pas terminées, Free pourrait néanmoins se montrer frileux pour investir à l’étranger pour le moment. Reste à savoir de quel côté de la Manche Iliad souhaite se positionner en priorité.

Comments

comments

No related posts.