Cette année, nous aurons sans doute une déferlante d’appareils haut de gamme équipés de deux ou plusieurs capteurs photo à l’arrière. Je ne suis pas devin… les différentes rumeurs persistantes sur les produits de LG ou encore Apple, par exemple, semblent donner la direction que prennent les fabricants de smartphones. Doit-on s’en réjouir ? Il est assez légitime de se poser la question, surtout que l’on va dépenser beaucoup d’argent pour ces produits. Regardons ça de plus près.

Capture d’écran 2016-01-27 à 17.39.29

Il est de plus en rare de voir des produits différents sur le marché des smartphones ces derniers mois. Nous avons vu tout un tas d’appareils aux allures de concepts, le Yotaphone 2 et son écran E-Ink, ou encore le Jupiter qui intègre une fonction cigarette électronique. Vous ne rêvez pas. Ce sont des appareils qui se vendent mal. Pas vraiment d’usage, peu d’intérêt, nous sommes plus proche du gadget que de fonctionnalités propres à bouleverser le secteur.

Pour le reste, les différences significatives entre les produits ont tendance à apparaître dans les détails les plus obscurs – plus de mégapixels ici, un caméra rotative par là, ou encore de plus gros photosites. La qualité des photos est correcte, grâce à de meilleurs capteurs, mais aussi une meilleure intégration logicielle. Mais globalement, la qualité globale sur les appareils haut de gamme est très similaire, ce qui semble marquer un problème pour les marques : elles n’arrivent plus vraiment à se différencier et à justifier que nous changions de smartphone.

Certains modèles sont déjà excellents en photographie, mais il y a quelques domaines clés dans lesquels ils luttent encore. Ils ont de petits capteurs, de sorte qu’ils ne sont pas les meilleures en basse luminosité, ils ne produisent également pas une profondeur de champs agréable (le fameux « bokeh »), enfin ils ne disposent pas non plus de zoom optique.

Certains smartphones ont apporté des solutions originales et créatives, et les résultats sont déjà impressionnants. Le Nokia Lumia 1020, avec ses 41 mégapixels entassés dans son capteur, donne à ses utilisateurs beaucoup plus de marge pour recadrer leurs photos, et permet de zoomer sans détruire les détails des images. Le Panasonic Lumix CM1 embarque  un capteur de compact dans un corps de smartphone, ce qui lui donne des capacités d’appareils photo compacts.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le Samsung Galaxy S7 pourrait avoir deux appareils photo dorsaux
  2. Sony rend autonome sa division responsable des capteurs photo
  3. Les smartphones chassent sur les terres des appareils photo numériques
  4. Light L16 : cet appareil photo Android intègre 16 capteurs pour des clichés de 52 MP
  5. Asus Zenfone Selfie : des capteurs photo très différents selon les modèles ?