iFixit, le site spécialisé dans le démontage des produits électroniques, vient de démonter les nouveaux Chromecast de Google. Exceptionnellement, le site n’a pas donné de note de réparabilité mais a grandement apprécié son câble HDMI détachable.

Chromecast iFixit

Habituellement, le site iFixit démonte les appareils électroniques afin de leur attribuer une note de réparatbilité. L’idée est d’informer le consommateur avant l’achat, afin qu’il sache si la réparation de son appareil sera, ou non, compliquée. Pour le Chromecast, c’est un peu particulier puisqu’il s’agit simplement d’un PCB intégré à une coque en plastique. Il est donc impossible pour le constructeur de faciliter la réparation vu la taille du circuit imprimé et des composants. Mais Google n’est pas resté les bras croisés pour autant.

A lire sur le sujet : 4 raisons de passer au Google Chromecast 2

 

Un connecteur HDMI détachable

Google a fait un effort, puisque le connecteur HDMI du modèle vidéo n’est pas soudé directement au PCB. À la place, il est relié via un câble amovible. En cas de casse, il suffira alors uniquement de changer le câble. La casse devrait d’ailleurs être évitée puisque le câble est flexible.

Le démontage a toutefois été l’occasion d’en savoir un peu plus sur les composants intégrés au sein des deux nouveaux Chromecast de Google. Si on connaissait déjà le SoC utilisé grâce à nos confrères du site Anandtech, le démontage permet de découvrir la puce de 512 Mo de DDR3L de Samsung et les 256 Mo de mémoire NAND flash Toshiba. L’antenne Wi-Fi (double bande 2,4 et 5 GHz) est multidirectionnelle. Le modèle audio intègre quelques puces complémentaires comme un DAC stéréo 192 kHz 24 bits et 256 Mo de DDR3L supplémentaires.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le Chromecast bientôt disponible dans de nouveaux pays dont la France ?
  2. Google Nexus 5 : à peine sorti, déjà démonté
  3. Google Chromecast 2 : de quoi est-il fait ?
  4. Spotify est compatible avec le Chromecast et le Chromecast Audio
  5. Le Chromecast prêt à sortir du territoire américain