Google laisse filer Hugo Barra, vice-président de la division Android chez Google, pour Xiaomi, constructeur de smartphones chinois.

US-IT-INTERNET-GOOGLE-TABLET

Si le mercato estival touche à sa fin dans le monde du football, celui de la high-tech, lui, ne connaît pas de date butoir. Hugo Barra, vice-président en charge du développement d’Android depuis 3 ans (et chez Google depuis 5 ans et demi), quitte le navire californien pour la Chine. En effet, celui qui nous a habitué à ses présentations des produits Nexus lors des conférences de la firme de Mountain View a décidé de “commencer un nouveau chapitre de sa vie professionnelle”, indique-t-il sur son compte Google+.

Et c’est chez Xiaomi que la main droite de Sundar Pichai ira faire ses preuves. Il occupera le poste de vice-président de Xiaomi international et les aidera à “développer leur incroyable catalogue de produits et leur business en général.

Pourquoi quitter Google pour Xiaomi ?

Les raisons du départ ne sont pas mentionnées par le principal intéressé sur son compte Google+, mais AllThingsD croit savoir pourquoi l’un des personnages les plus emblématiques de la communauté Android quitte l’entreprise du jour au lendemain. Barra, qui sort tout juste d’une relation sentimentale avec une employée de Google, a vu sa dulcinée tomber dans les bras du non moins célèbre Sergey Brin, co-fondateur de l’entreprise. Selon AllThingsD, cela pourrait être l’une des causes du départ de Hugo Barra. Rappelons tout de même, plus sérieusement, que Barra n’est pas la première figure de Google à quitter les rangs de Mountain View. En mars dernier, Andy Rubin, le vice-président de l’ingénierie Google et superviseur d’Android laissait en effet la main à Sundar Pichai…

Mais si M. Android va rejoindre Xiaomi, un constructeur de smartphone Android, c’est également et surtout parce que l’entreprise, qui connaît une croissance phénoménale depuis sa création en 2010, vient d’être valorisée à 10 milliards de dollars suite à une récente levée de fonds. Cela augure de belles années à Xiaomi, qui devrait connaître un avenir encore plus radieux lorsque Barra apportera sa pierre à l’édifice. Quoi qu’il en soit, avec ce recrutement, Xiaomi devient plus que jamais une entreprise à suivre de près.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Xiaomi officialise le Xiaomi Mi-2S : HD de 4,3″ et Quad-Core à 320 dollars
  2. Un benchmark de plus de 80 000 sur AnTuTu pour le Xiaomi Mi3 ?
  3. Xiaomi : 200 000 Xiaomi Mi-2S vendus en 45 secondes [disponible à 319 euros h ors taxes]
  4. Xiaomi Mi2A, une version Full-HD en 5 pouces du Xiami Mi2 ?
  5. Xiaomi Box : une box/console qui fera tourner des jeux Android