En effet, Nokia qui n’est plus le leader de la téléphonie se trouve au coeur des plus belles rumeurs depuis plusieurs mois. Richard Yu, CEO de Huawei, s’est dit ouvert à ce type de discussions lors d’un échange avec le Financial Times. Peu après les déclarations de Richard Yu, Huawei lui-même, en la personne de Bill Plummer (son vice-président chargé des affaires extérieures), a indiqué à l’agence Reuters que la firme n’avait “aucun plan pour acquérir Nokia”.

huawei-black-635

“Nous réfléchissons à ce type d’acquisitions. L’association des deux entreprises pourrait créer des synergies. Mais tout dépendra de la volonté de Nokia. Nous sommes ouverts aux discussions.”. Voilà les mots de Richard Yu au Financial Times.

Peu après les déclarations de Richard Yu, Huawei lui-même, en la personne de Bill Plummer (son vice-président chargé des affaires extérieures), a indiqué à l’agence Reuters que la firme n’avait “aucun plan pour acquérir Nokia” (pour le moment ?), quand le Finlandais s’est abstenu de tout commentaire, enregistrant simplement une embellie en bourse suite aux propos de son concurrent. En somme, Huawei ne semble négliger aucune possibilité pour accroître sa présence sur le marché mobile mondial, et reste à observer de près.

Avec l’annonce de l’Ascend P6 à Londres, Huawei devrait continuer à faire l’actualité. Le Numéro 6 des constructeurs mondiaux enregistre une croissance impressionnante, aujourd’hui Huawei est un équipementier très présent auprès des opérateurs, mais également un constructeur ODM et en propre marque. Nokia est quant à lui en mauvaise santé financière, avec une perte nette de 272 millions d’euros et une chiffre d’affaire en nette diminution au dernier trimestre, malgré tout il ne s’est jamais vendu autant de smartphones Lumia avec 5,6 millions d’exemplaires écoulés en Q1 (premier trimestre 2013).

Nokia a longtemps été convoité par Microsoft, ce dernier a préféré investir de grosses sommes afin de compter Nokia comme allié pour le déploiement de Windows Phone. L’hypothèse de rachat de Nokia par Huawei est envisageable, même si les choses pourraient être fort compliquées. En effet, Nokia est le dernier “géant” européen dans la téléphonie en tant que constructeur, ancien “grand” leader du marché. Pas sûr que les institutions européennes ne s’impliquent pas un tel dossier…

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Huawei met à jour ses Ascend P1, D1 et Honor 2 vers Android 4.2
  2. PES 2014 : Finalement une application mobile, enfin presque…
  3. Un prototype de téléphone Nokia avec un électro-aimant
  4. Un représentant de Huawei montre le Ascend Mate (smartphone 6,1 pouces) avant son annonce au CES
  5. Huawei Honor 3, un smartphone incassable et étanche en métal