Officialisé ce jour, le Huawei P9 prend la suite du P8 lancé l’an dernier. Le smartphone affiche des caractéristiques haut de gamme, plus encore que son prédécesseur, et gagne quelques dizaines d’euros au passage. Le jeu en vaut-il la chandelle ? Éléments de réponse dans ce comparatif.

À gauche le P9, à droite le P8

À gauche le P9, à droite le P8

Montée en gamme oblige, le P9 de Huawei était largement anticipé. Le smartphone a bénéficié d’une intense campagne de teasing, a été entouré d’une vague de rumeurs presque aussi nombreuses qu’à l’approche d’un énième Samsung Galaxy, bref : le P9 a beau avoir boudé le Mobile World Congress, il était attendu de pied ferme. Alors que la gamme P fait traditionnellement partie du milieu de gamme de la marque chinoise, l’an dernier, s’amorçait une véritable montée en puissance. Celle-ci se confirme cette année, et montre les ambitions de Huawei, qui compte désormais s’imposer sur le segment du premium.


Fiche technique

Avant toute chose, voici les caractéristiques techniques des Huawei P8 et P9.

Modèle Huawei P9 Huawei P8
Version Android Android 6.0 Marshmallow Android 5.0.2 Lollipop (mise à jour vers Marshmallow)
Interface constructeur Emotion UI 4.1 Emotion UI 3.1 (mise à jour vers 4.0)
Taille d’écran 5,2 pouces (2,5D) 5,2 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 424 ppp 424 ppp
Technologie LCD IPS IPS-Neo
Traitement anti-rayures À confirmer Gorilla Glass 3
SoC Kirin 955 Kirin 930
Processeur (CPU) 4x Cortex-A53 et 4x Cortex-A72 4x Cortex-A53 à 2 GHz et 4x Cortex-A53 à 1,5 GHz
Puce Graphique (GPU) Mali T-880 Mali-T628 MP4
Mémoire vive (RAM) 3 Go 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go 16 ou 64 Go
microSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Double-capteur 12 Mégapixels 13 mégapixels, stabilisation optique, double flash LED
Appareil photo (frontal) 8 Mégapixels 8 Mégapixels
Enregistrement vidéo 1080p@30fps 1080p@30fps
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n (2,4 GHz) Wi-Fi 802.11 a/b/g/n,
Bluetooth 4.1 4.1
Réseaux 4G cat. 4 (150 / 50 Mbps)
800 / 1800 / 2600 MHz
4G cat. 4 (150 / 50 Mbps)
800 / 1800 / 2600 MHz
SIM 2 × nano-SIM
ou
1x nano-SIM + 1x microSD
2 × nano-SIM
ou
1x nano-SIM + 1x microSD
NFC Oui Oui
Capteur d’empreintes Oui, au dos Non
Ports
(entrées/sorties)
micro-USB Type-C micro-USB 2.0
Géolocalisation A-GPS A-GPS
Batterie 3000 mAh 2680 mAh
Dimensions 145 x 70,9 x 6,95 mm 144,9 x 72,1 x 6,4 mm
Poids 144 grammes 144 grammes
Couleurs gris, silver gris, doré, noir
Prix conseillé 549 euros (32 Go) 499 euros (16 Go)
599 euros (64 Go)


Design et écran : peu de changement

Ce n’est pas tout à fait dans ce domaine que Huawei revoit sa copie. Le P9 arbore, comme son prédécesseur, un écran IPS de 5,2 pouces Full HD, cette fois en 2,5D quand le P8 était plat. L’idée est donc de proposer un smartphone plus confortable en main, ce qu’accentue sa coque plus arrondie, mais aussi plus étroit. Le P9 mesure 70,9 mm contre 72,1 pour le P8, grâce notamment à des bordures d’écran affinées (à 1,7 mm). Son poids se maintient à 144 grammes et son épaisseur augmente à peine, passant de 6,4 à 6,95 mm. Et comme Huawei aime à le rappeler, son appareil photo n’est pas protubérant. Huawei a également conservé la coque métallique que l’on retrouvait chez le P8, mais déclinée en… huit coloris. Notez l’originalité du Gold Rose, qui vient s’ajouter aux coloris classiques allant du blanc au noir, en passant par le doré.


Plus de performances et de mémoire

P9 - Haze Gold

Comme le P8, le Huawei P9 mise sur une puce maison Kirin. Mais ici, il est question non plus d’un Kirin 930 légèrement à la peine, mais d’une version améliorée du Kirin 950 (le Kirin 955) déjà éprouvé – et approuvé – sur le Mate 8 datant du début d’année. Un très bon point donc, d’autant que le smartphone s’offre les services de 3 Go de RAM dans sa version standard (32 Go), et de 4 Go de mémoire vive dans sa mouture 64 Go. On peut donc espérer que le P9 rivalise avec les smartphones premium des grands noms coréens, quand le P8, l’an dernier, restait en retrait en termes de puissance.


Un appareil photo certifié Leica

P9 - Dual-Camera Smartphone

Le P8 commercialisé en 2014 mettait déjà l’accent sur des photographies réussies en basse luminosité, même si les résultats étaient un peu moins probants que les promesses de Huawei. La marque change cette année son fusil d’épaule, puisqu’elle a collaboré avec Leica pour créer une lentille adaptée à un capteur photo Sony IMX286, ou plutôt à un double capteur.

On trouve ainsi chez ce smartphone un capteur RGB et un capteur monochrome, de 12 mégapixels chacun, et avec des pixels de 1,76 micron (1,4 micron chez le Galaxy S7 de Samsung) en moyenne. En réalité, il faut comprendre que le capteur RGB du P9 dispose de pixels de 1,25 micron, tandis que le deuxième capteur, en noir et blanc, embarque des photosites nettement plus gros. L’idée est donc de permettre d’obtenir des clichés plus détaillés, un capteur se chargeant de la capture de la scène et l’autre du rendu des couleurs. Notez que l’ouverture annoncée par Huawei est de f/2.2.

Avec le P9, Huawei et Leica ont mis le paquet sur l’aspect photo, bien que l’implication exacte de Leica dans l’affaire reste à éclaircir. Il est essentiellement question d’une « certification Leica… ». Quoi qu’il en soit, ce double capteur est, comme chez le P8, assorti d’un double flash LED, et gagne également un autofocus laser.


Quelques ajouts… et un prix en hausse

P9 - Case

Outre l’aspect photo que Huawei met nettement en avant, le P9 gagne quelques améliorations par rapport au P8. Comprenez que son espace de stockage passe à un minimum de 32 Go (extensible avec une carte micro-SD), que sa batterie affiche une capacité de 3000 mAh contre 2680 mAh, que le P9 gagne trois antennes pour mieux capter les réseaux mobiles, et qu’il tourne sous Android 6.0 associé à Emotion UI 4.1. Autre ajout notable, le P9 gagne un capteur d’empreintes digitales situé sur sa coque dorsale, ce dont le P8 était dépourvu.

Tout cela a un prix : alors que le P8 est sorti au prix de 499 euros, le P9 sortira quant à lui à partir du 29 avril, au prix de 549 euros en version 32 Go/3 Go grise ou argent, tandis que sa version 64 Go (649 euros) n’est pas prévue dans nos contrées.