Le Huawei Mate S est désormais officiel. Doté de caractéristiques haut de gamme et pour certaines inédites, il vise à propulser Huawei dans le monde du premium.

Huawei Mate S

Huawei l’avait généreusement teasé en amont de sa conférence, et le voilà officiel. Le Huawei Mate S a donc la lourde tâche de succéder à un Ascend Mate 7 couronné de succès. Et s’il en révise certaines caractéristiques, il en conserve globalement le design.

On a ici affaire à un smartphone un peu plus compact que le Mate 7, puisqu’il abandonne son écran de 6 pouces au profit d’une dalle de 5,5 pouces Full HD, dans un boîtier de 149,9 × 75,3 × 2,65 mm (épaisseur au plus fin, évidemment). Pour comparaison, l’Ascend Mate 7 affichait 157 × 81 × 7,9 mm. Il était par ailleurs doté d’un écran IPS-Neo « plat », quand son successeur adopte un écran 2,5D, c’est-à-dire légèrement arrondi sur les côtés, et très à la mode ces derniers mois. Toujours en termes de design, Huawei mise sur une antenne de plus en plus fine et intégrée dans une coque désormais déclinée en argent, or et un « harmony pink » ressemblant à de l’or rose.

Un nouveau lecteur d’empreintes

Huawei Mate S

Hormis la diagonale de son écran, quels éléments changent chez le Mate S ? D’abord, et Huawei n’en est pas peu fier, son lecteur d’empreintes. Il est toujours situé au dos du téléphone, mais il est désormais plus petit et s’appuie sur la technologie Fingerprint Sense 2.0. La marque chinoise promet une vitesse de reconnaissance accrue de 100 %, de même que la sensibilité du capteur. Ce dernier ne sert plus d’ailleurs qu’à déverrouiller le téléphone, puisqu’il permet de déclencher l’appareil photo – pratique pour les selfies – ou encore de répondre à un appel téléphonique et de passer d’une photo à l’autre.

Avant Apple, un écran Force Touch

Huawei mate S

C’est l’un des arguments phares de ce Mate S, peut-être plus encore que son lecteur d’empreintes digitales. Le smartphone est équipé d’un écran Force Touch, c’est-à-dire capable de reconnaître différents niveaux de pression. Huawei met à profit cet écran pour ajouter quelques fonctions logicielles, comme la possibilité de zoomer dans une photo en pressant un peu plus fort l’écran, ou encore la détection de l’appui aux coins de l’écran pour lancer certaines applications. Bien évidemment, cela ne change rien à la navigation par touches de contrôle Android (Android 5.1), qui se maintiennent à l’écran.

Huawei Mate S

Pour le reste, Le Mate S mise sur un SoC Kirin 935 octo-cœur combiné à 3 Go de RAM, sur un espace de stockage de 32 à 64 Go et sur une batterie de 2700 mAh, un peu mince comparée à celle du Mate 7. Son appareil photo a en revanche été amélioré, avec un capteur de 13 mégapixels (de 1,2 pouce), un système de stabilisation optique, un processeur d’images dédié et une protection en saphir synthétique. Notez que si Huawei n’annonce pas de certification IP, il indique que son Mate S résiste à l’eau.

Un smartphone plus perfectionné… et plus cher

prix-huawei-mate-S

Tout cela a un prix, et pas des moindres : comptez sur un tarif de 649 euros en version 3 Go / 32 Go (gris et champagne) et sur un prix de 699 euros pour sa mouture premium, montant à 64 Go de stockage et décliné en doré ou en rose. Il sera disponible sur le portail vMall de Huawei en précommande à partir du 15 septembre prochain.

Comments

comments

No related posts.