HTC est pour la première fois de son histoire dans le rouge. Le groupe a annoncé un bénéfice net trimestriel négatif, en-deçà des attentes des analystes.

htc-stock-decline

On a beau dire que HTC finira par se redresser, les chiffres ne mentent pas. Le constructeur de smartphones taïwanais a annoncé une perte trimestrielle nette pour la première fois de son histoire. En cause, la concurrence agressive des leaders du marché mais aussi des nouveaux entrants, notamment chinois (Huawei, Xiaomi, Lenovo…). Le manque d’optimisation dont souffre la chaîne d’approvisionnement et les querelles internes, dont nous vous parlions il y a quelques semaines, peuvent également expliquer cette chute.

Ainsi, ce ne sont pas moins de 3,5 milliards de dollars taïwanais (environ 74 millions d’euros) de perte opérationnelle que HTC a accusé pour le troisième trimestre. Le chiffre d’affaires a pour sa part reculé d’un tiers par rapport à la même période de 2012. Un coup dur pour le fabricant asiatique qui fait pire que les prévisions des analystes, déjà pessimistes. Ceci, en dépit de la campagne marketing qui aurait valu à la société d’importants investissements.

Après impôts, le groupe enregistre ainsi une perte nette de 2,97 milliards de dollars taïwanais. Un chiffre supérieur au 1,8 milliard auquel s’attendaient les analystes. Pour rappel, HTC avait réalisé un bénéfice net de 3,9 milliards l’an dernier à la même époque.

Sur les marchés financiers, la spéculation l’emporte. Après avoir chuté à l’annonce de ces résultats, l’action HTC a toutefois rebondi de 2 % suite à la publication d’une note de recherche de Fubon Securities. Cette note évoque un éventuel rapprochement de la société d’un groupe chinois, dont le nom n’a pas été communiqué. Du côté de HTC, on ne commente pas l’information mais on nie catégoriquement une éventuelle cession de la société.

La situation en Bourse de HTC rappelle celle de BlackBerry dont le cours s’est effondré depuis 2011. Idem pour HTC, qui a vu sa valeur se rétracter de 55 % depuis le début d’année.

Rappelons que HTC est sur le point de présenter son HTC One Max et son Butterfly 2, qui lui permettront peut-être de revenir rapidement sur le marché ultra-concurrentiel des smartphones.

Comments

comments

No related posts.