HTC a arrêté la production d’une de ses lignes de fabrication principales à Taïwan. C’est ce qu’indique Reuters, en contact avec des sources proches du dossier. Le fabricant tenterait ainsi de baisser ses coûts de production en envisageant de vendre les équipements de l’usine et d’externaliser une partie de sa production.

htc-one-max-officiel-630x497

HTC réduit sa production d’un cinquième. C’est ce qu’atteste l’agence de presse Reuters, qui a pu constater la fermeture d’une usine située à Taoyuan, près de Taipei. La ligne de production, qui représente un cinquième des capacités totales du constructeur, serait arrêtée depuis le mois d’août. Et malgré le fait que la fermeture soit officiellement “temporaire”, Reuters indique que HTC serait en train d’essayer de vendre les actifs industriels de l’usine. Le Wall Street Journal de son côté affirme que le fabricant chercherait même à externaliser la ligne de production.

HTC à la dérive

Malgré la qualité des produits de la marque avec notamment le HTC One comme porte-drapeau, et le renouveau de sa gamme One, HTC ne parvient pas à résister à la concurrence. En effet, non seulement le marché est marqué par la domination d’Apple et Samsung mais il est aussi rendu de plus en plus concurrentiel par l’arrivée de marques telles que Xiaomi ou Huawei qui adoptent des stratégies de prix agressives.

HTC qui présentait il y a quelques jours le bien nommé One Max, essaiera donc de se redresser. Une opération qui semble bien difficile à l’heure où le constructeur a dû essuyer la première perte de son histoire. Au dernier trimestre, le déficit opérationnel atteignait ainsi l’équivalent de 74 millions d’euros avec un chiffre d’affaires en recul de plus de 30 % par rapport à la même période en 2012.

Quoiqu’il en soit, vu la situation financière de HTC, on vous le disait il y a quelques semaines, son rachat n’est pas une hypothèse totalement folle. Et un certain Lenovo serait même un des candidats en lice..

Comments

comments

No related posts.