Date de dernière mise à jour : le 29 août 2015 à 0 h 25 min

Il y a quelques mois, Honor annonçait son Honor 7 en Asie. Le nouveau smartphone débarque en Europe et c’est à Londres que Honor a décidé de nous présenter hier le produit au sein du Old Truman Brewery, dans l’un des quartiers les plus branchés de Londres.

Le chinois a souhaité nous offrir une expérience sensorielle autour de l’odorat, du toucher, de l’ouïe, du goût et de la vue. Bien évidemment le point d’orgue a été la prise en main de son nouveau smartphone, le Honor 7. Voici nos premières impressions.

  • Lire également : Le Honor 7 est officiel en France, et il ne coûte que 299 euros !

Design : pour le plaisir des yeux

Dès les premières secondes de prise en main, le Honor 7 est séduisant. Honor a particulièrement soigné le design de son nouveau flagship qui se pare d’une coque unibody en aluminium. Son aspect brillant voire scintillant capte immédiatement notre attention. Le Honor 7 est beau, c’est un plaisir pour les yeux.

A l’arrière, le capteur d’empreintes digitales est bien intégré, mais on ne peut pas en dire autant du capteur de l’appareil photo qui ressort un peu. Le dos du smartphone reste tout de même très élégant, mais c’est le prix à payer lorsque l’on veut fait le choix d’un optique de 20 mégapixels.

Si le Honor 7 est fin (même s’il ne figure pas parmi les plus fins), il n’est pas ultra léger. Certains apprécieront, d’autres moins. Nous avons aimé l’équilibre au niveau du poids trouvé par la marque puisque l’appareil semble assez lourd pour être robuste mais en même temps assez léger pour une prise en main confortable.

Cette bonne prise en main est également possible grâce à un format intégrant un écran Full HD de 5,2 pouces. Le Honor 7 est suffisamment compact pour une prise en main confortable et la taille de l’écran assez grande à l’usage.

Seul petit bémol, les bandes en haut et en bas de la façade qui semblent assez épaisses et qui sont en plastique. Honor n’a pas vraiment eu le choix puisque c’est dans ces bordures que se situent les deux antennes.

Une fiche technique digne des plus grands

Pour un prix annoncé 299,99 euros, le Honor 7 dispose d’une fiche technique pour le moins étonnante. Il intègre d’abord un processeur Kirin 935 huit coeurs cadencé à 2,2 Ghz accompagné de 3 Go de RAM. Même si nous avons peu de recul sur les processeurs maison de Huawei, lors de notre prise en main le smartphone semblait très fluide.

Nous n’avons pas pu le pousser dans ses retranchements et il faudra faire un test plus avancé pour en savoir plus sur ce processeur maison. Nous émettons aussi quelques réserves sur le GPU qui nous semble un peu faible mais encore une fois un test plus approfondi sera nécessaire pour en avoir le coeur net.

Sur la tranche gauche de l’appareil on découvre un port pour carte SIM assez large. Et pour cause, si Honor a choisi pour son modèle chinois de proposer un port double SIM, en Europe et en France l’espace de la deuxième SIM a été transformé en port micro SD pouvant accueillir une carte micro SD permettant d’étendre la mémoire jusqu’à 128 Go. Plutôt bienvenu puisque le Honor 7 débarque avec 16 Go de mémoire interne.

  • Lire aussi : Ports micro SD, la vraie raison de leur disparition sur smartphone

Ce Honor 7 est équipé d’une batterie de 3100 mAh qui permet selon le directeur France de la marque de tenir une journée et demie à deux jours pour une usage standard. Pour les utilisateurs qui lâchent pas leur téléphone une seule seconde, et notamment ceux qui jouent il faudra compter sur une autonomie d’une journée.

Par ailleurs, Honor a annoncé qu’un système de recharge rapide existait mais il faudra pour cela acheter un accessoire supplémentaire permettant de profiter de cette technologie qui recharge le Honor 7 jusqu’à 50% en 30 minutes et à 100% en 1h/1h30.

Enfin, pour ceux qui s’interrogeraient sur la compatibilité 4G, sachez que le Honor 7 est compatible avec toutes les fréquences européennes, donc françaises. Le directeur Honor France assure même qu’en terme d’accroche le Honor 7 affiche les meilleures performances du marché en la matière comme son Honor 4X il y a quelques temps. Nous vérifierons évidemment cette affirmation mais il est fort probable qu’il dise vrai, on connaît le savoir-faire de Huawei en terme de réseau.

  • Pour aller plus loin : Notre test du Honor 4X, la petite bombe à moins de 200 euros

Un bouton d’action personnalisable et un lecteur d’empreintes multifonctions

Le Honor 7 a déjà de beaux arguments à faire valoir mais l’entreprise chinoise a souhaité réellement proposer quelque chose de différent. Elle a ainsi équipé son smartphone d’un bouton supplémentaire sur la tranche gauche, bouton qui permet grâce à plusieurs pressions différentes de déclencher des actions.

Un appui court peut par exemple faire une capture d’écran, un double appui lancer l’appareil photo et un appui long lancer Facebook. Ce bouton est entièrement personnalisable et le directeur de Honor France nous a affirmé que l’API serait proposée aux développeurs pour qu’ils puissent également utiliser ce bouton dans leurs applications.

Par ailleurs, le lecteur d’empreintes étant très en vogue, Honor a choisi également d’équiper son smartphone star de cette technologie. Mais le chinois, contrairement à d’autres constructeurs, a souhaité exploiter cette technologie au maximum pour améliorer l’expérience utilisateur.

Ainsi, ce lecteurs d’empreintes, situé à l’arrière du smartphone, permet évidemment de débloquer l’appareil mais pas uniquement. Il permet également de déclencher une multitude d’actions comme par exemple répondre à un appel d’une simple pression, prendre un selfie grâce à un appui long, ou même faire défiler la barre de notifications en scrollant de bas en haut avec l’index.

Un appareil photo au top ?

Pour pouvoir concurrencer les smartphones haut de gamme il était indispensable pour Honor de proposer un flagship doté d’un appareil photo au top. Sur le papier, c’est plutôt prometteur puisque le Honor 7 est équipé d’un appareil photo de 20 mégapixels Sony recouvert d’un verre de saphir avec une ouverture f/2.0. A l’avant on a droit à un capteur frontal de 8 mégapixels avec ouverture grand angle.

Honor nous promet d’excellentes performances en terme de photo mais pour être honnête les conditions de prise de vue n’étaient pas assez bonnes pour en juger lors de notre prise en main. Nous nous prononceront sur ce point lors de notre test.

En revanche, l’interface de l’appareil photo est réellement agréable, simple et efficace. Le bouton de prise de vue rappellera sans doute à certains celui présent sur iOS mais ce n’est qu’un détail.

Ce qu’il faut noter toutefois c’est la multitude d’options de prise de vue qui sont disponibles. Les fonctionnalités de l’appareil photo ont été particulièrement travaillés et si certaines feront mouche d’autres seront plutôt de l’ordre du gadget.

C’est le cas par exemple de la fonction permettant d’améliorer les selfies en corrigeant les défauts de votre visage (si vous en avez). Le système se souviendra par ailleurs de cette correction et l’appliquera systématiquement lors de vos prochains selfies ou photos de groupes (vous serez donc plus belles que vos copines mesdemoiselles).

EMUI 3.1 : simplifier l’expérience utilisateur au maximum

Avec la version 3.1 d’Emotion UI, Honor a souhaité simplifier au maximum l’expérience utilisateur. Honor se dit être une marque jeune mais avant tout créative. Elle explique que sa surcouche maison permet une appréhension de l’OS extrêmement simple et fluide.

EMUI 3.1 est basé sur Android 5.0 Lollipop et globalement lors de notre prise en main nous avons trouvé cette surcouche légère. Le directeur France de Honor nous a confié que la firme était très à l’écoute des utilisateurs pour faire évoluer la partie logicielle de ses smartphones.

Il a ajouté que l’objectif était de se baser sur un Android pur et d’y ajouter quelques petites fonctionnalités supplémentaires sans alourdir le système. Une stratégie également adoptée par Motorola notamment pour ses Moto X.

299,99 euros en France pour toujours

Avec de telles promesses, la question du prix était évidemment sur toutes les lèvres. Et de ce côté aussi Honor nous a étonnés. Son Honor 7 sera commercialisé en France au tarif de 299,99 euros. Et ce sera son prix définitif dans l’Hexagone.

Lors de la conférence Honor a annoncé un tarif de 349,99 euros pour l’Europe avec un coupon de 50 euros de remise si vous achetez le Honor 7 dès maintenant sur son tout nouveau site de vente en ligne Vmall.eu/fr.

  • Sur le même thème : Dans les coulisses de l’évènement Honor à Londres en images

Lors d’un entretien avec le directeur France et la responsable marketing France, ceux-ci nous ont expliqué que dans l’Hexagone nous profiterions du tarif de 299,99 euros sans condition et même après la fin de l’offre « coupon ».

Ainsi, vous pouvez précommander dès maintenant le Honor 7 sur le site Vmall et ce jusqu’au 31 août pendant 4 jours non-stop à ce tarif. Ensuite, Honor ouvrira les ventes une seule journée par semaine, chaque semaine.

A 299,99 euros, Honor frappe un grand coup avec ce Honor 7. Evidemment il faudra pousser le smartphone dans ses retranchements lors d’un test plus poussé, mais nos premières impressions sont plutôt bonnes.

Ce Honor 7 est prometteur et il faudra le surveiller de près. Honor a décidé de mettre les moyens de ses ambitions en Europe, de quoi inquiéter des concurrents comme OnePlus. Et si le flagship killer de 2015 était le Honor 7 ?

>

Comments

comments

No related posts.