Si Samsung a accepté de payer les dommages que lui a infligés un tribunal américain pour avoir copié le design de certains iPhone, Apple ne la juge pas suffisante. La société à la pomme a en effet demandé 180 millions de dollars de dommages et intérêts supplémentaires.

Apple-vs-Samsung5

La bataille juridique qui oppose Samsung à Apple ne semble jamais vouloir se terminer. En 2015, pourtant, tout semblait indiquer que les deux entreprises allaient enfin être départagées par la justice américaine. Samsung a en effet accepté de payer le 14 décembre dernier 548 millions de dollars à Apple dans le cadre du plagiat de design de l’iPhone par les premiers Galaxy S. On pensait alors que l’affaire serait terminée avec ce paiement. C’était sans compter avec la détermination des avocats de Samsung, qui ont décidé de porter leur cas devant la Cour Suprême, mais aussi, et c’est nouveau, par Apple, qui a demandé à Samsung de payer 180 millions de dollars de dommages et intérêts supplémentaires.

Si l’on en croit les premiers documents mis en ligne par un blogueur spécialisé dans le droit, Apple demande cette somme supplémentaire pour des brevets que Samsung aurait violés sur 5 de ses appareils après 2012. La liste des terminaux est pour l’instant inconnue puisque l’intégralité des documents et des preuves est pour l’instant sous scellés. Il fait désormais peu de doute que l’on entendra encore parler de cette bataille juridique durant les trois prochaines années.

Comments

comments

No related posts.