Selon le site The Information, Google serait sur le point de lancer une boutique d’applications en Chine. Un premier pas pour revenir sur le marché chinois, sur lequel il ne désirait pas revenir à la suite de tensions avec le gouvernement local.

google nouveau logo  2

Cinq ans après avoir quitté le marché chinois, Google serait sur le point d’y revenir. Selon les sources du très sérieux site The Information, la firme de Mountain View compterait en effet lancer une version spéciale du Play Store sur le territoire chinois dès cet automne. Le site américain affirme que Google attend actuellement les autorisations des autorités chinoises pour le lancer.

Ce Play Store serait une version très épurée par rapport aux versions occidentales. Il se plierait en effet totalement aux restrictions et à la censure chinoise. Pas question d’intégrer à cette boutique d’applications les services de Gmail ou Facebook, interdits en Chine, mais plutôt de mettre en avant des services chinois et contrôlés par les autorités locales, comme Weibo ou WeChat. Pour se faire, Google s’appuierait sur des partenariats avec des sociétés chinoises. Huawei était déjà évoqué comme un partenaire possible au début du mois de juillet.

Cela signifie également que le géant de la recherche se pliera aux lois de l’Empire du Milieu. Ainsi les informations concernant les utilisateurs de ce Play Store à part seront stockées en Chine. Cela signifie également que Google devra immédiatement obtempérer lorsque les autorités chinoises lui demanderont de retirer une application de sa boutique.

Android Wear serait également lancé en Chine en septembre

Dernière information de The Information, Google devrait annoncer dès ce mois-ci le lancement d’Android Wear en Chine. Il devrait s’agir d’une version, là encore, conçue spécifiquement pour le marché chinois. Cette version d’Android Wear devrait ainsi comporter des applications conçues par les développeurs chinois qui devraient ensuite se retrouver sur le Play Store.

Cela fait maintenant cinq ans que Google s’est retiré du marché chinois après son refus de coopérer avec les autorités chinoises. Une décision qui lui a coûté cher puisque la Chine représente aujourd’hui le premier marché mondial de vente de smartphones. Google aura fort à faire pour y revenir puisque le marché des applications Android en Chine est actuellement occupé par des sociétés importantes comme Baidu ou Tencent. Les constructeurs de smartphones, comme Xiaomi par exemple, proposent également leurs propres boutiques d’applications, auxquelles se sont habitués les consommateurs chinois.

Enfin, il est peu probable que ce retour sur le marché mobile chinois soit également synonyme du retour des services de Google tels que son moteur de recherche ou Gmail.

Comments

comments

No related posts.