Un des principaux sous-traitants d’Apple a cédé à Google une partie de son portefeuille de brevets dont certains concernent la technologie d’imagerie virtuelle.

LogoGoogle

Google marque un coup dans le monde des brevets. La firme de Mountain View a racheté une partie du portefeuille de brevets de la société Hon Hai Precision Industry, également connue sous le nom de Foxconn, dont quelques-uns ont trait à la technologie de superposition d’images virtuelles à des photographies du réel, a annoncé la société taïwanaise, basée à Taipei.

Cette technologie, qui répond au doux nom de Head Mounted Display, est massivement utilisée dans les secteurs de l’aviation, la géographie, les jeux vidéos et les simulateurs. Le plus intéressant reste toutefois de savoir que Foxconn, premier sous-traitant mondial de l’électronique, est également l’un des principaux partenaires d’Acer, Amazon, Dell, Nokia, Nintendo ou encore, ô surprise, Apple.

Cette transaction, dont le montant n’a pas été révélé, pourrait constituer un bouclier pour Google contre l’offensive de ses concurrents (et notamment la firme de Cupertino), ne serait-ce que dans le domaine de la cartographie. Ces brevets peuvent également être utilisés dans le cadre du développement de Google Maps et Google Earth.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Google “tire à blanc” dans la guerre des brevets
  2. Guerre des brevets Apple-Motorola : une décision en appel relance la machine
  3. Google rachète une start-up canadienne pour améliorer sa reconnaissance voca le
  4. Brevets : Samsung ne veut pas se laisser faire par l’administration américa ine
  5. La Smartwatch Motorola dévoile ses plans et ses brevets