Google Photos, on n’en doutait pas vraiment, est un outil très complet de gestion et de sauvegarde de photographies. L’application de Mountain View gagne très régulièrement de nouvelles fonctionnalités, dont celle de synchroniser non seulement les nouvelles photos prises depuis un smartphone, mais aussi la suppression des clichés. Comment ça marche ? C’est tout simple.

google-photos

Capture par Devon Geathers

C’est donc la dernière mise à jour de Google Photos, disponible sur le Play Store depuis quelques jours, et estampillée 1.23 – elle est arrivée sur les smartphones de la rédaction – qui nous intéresse ici. Cette dernière inclut non seulement la pléiade de fonctionnalités que l’on connaît déjà, à savoir la synchronisation des clichés en cloud, leur tri ou encore la création de diaporamas automatiques, et s’enrichit d’une option simple, et pourtant manquante depuis les débuts de l’app : la possibilité de supprimer du cloud les photographies que l’on supprime sur le téléphone sur une application tierce. Pratique pour éviter de retrouver en ligne des photos ratées, qui occupent de l’espace pour rien, ou pour éviter de conserver des clichés gênants par mégarde.

L’intérêt ici, c’est donc que Google Photo propose de supprimer des photos effacées depuis l’application Galerie préinstallée sur les smartphones de nombreuses marques, à commencer par Samsung, Sony ou encore Huawei. Il faut noter que la suppression locale depuis l’app de Google était déjà proposée depuis plusieurs mois, mais que le problème des doublons subsistait justement à cause des applications tierces.

À lire sur FrAndroid : 6 fonctions indispensables à tester sur Google Photos

Comment synchroniser la suppression de photos en local et en cloud ?

L’avantage ici tient à ce que la synchronisation des photos supprimées ne demande aucune opération particulière. L’app proposera à l’utilisateur, sous la forme d’une carte affichée à son ouverture, de synchroniser les suppressions de photos locales et celles de leurs homologues en ligne. Il suffit donc de confirmer ou de refuser leur suppression pour faire un peu de place.