À la veille de la Google I/O 2016, des indices laissent à penser qu’Android TV pourrait être abordé durant la conférence d’ouverture de l’évènement. Rien de certain pour autant.

Android TV Home Screen Framed

En 2014, à l’occasion de la Google I/O, le géant de la recherche dévoilait Android TV, un dérivé d’Android pensé pour s’adapter aux téléviseurs, boîtiers multimédias et autres consoles de jeu. Près de deux ans plus tard, seuls quelques constructeurs comme Sony, Sharp et Philips ont adopté l’OS sur leurs téléviseurs, tandis que les périphériques tiers (NVIDIA Shield TV, Razer Forge, Freebox Mini…) se comptent presque sur les doigts d’une main. La firme de Mountain View ne baisse néanmoins pas les bras et garde confiance.

Un nom de domaine dédié

Après deux ans, Google a enfin réussi à mettre la main sur le nom de domaine AndroidTV.com en début de mois, comme le confirme un WhoIS sur l’URL. En 2014 déjà, Google avait tenté de faire main basse sur ce nom de domaine, alors utilisé pour diffuser des vidéos de robots, sans succès. Il n’est pas précisé si ce nom de domaine a été récupéré à l’aide d’un gros chèque ou si Google a réussi à faire valoir son droit sur le nom de la marque. Néanmoins, ce nom de domaine ne renvoie sur rien pour le moment, pas même sur Android.com/TV, actuel site consacré à la version « grand écran » d’Android.

À lire : La Google I/O 2016 sera surprenante

Il n’en fallait pas plus pour que certains y voient un indice sur la présence du système lors de la Google I/O malgré l’absence totale de rumeurs à ce sujet. Pour autant, cette nouvelle est à relativiser sachant que Google aime sécuriser les noms de domaine liés à ses marques sans forcément les utiliser. L’adresse www.Chromebook.fr a par exemple été déposée et tenue à jour durant plusieurs années sans jamais devenir une page valide.

Quoi qu’il en soit, cela reste un signe que Google espère encore développer Android TV. Nous en apprendrons peut-être davantage lors de la conférence de lancement de la Google I/O qui se déroulera le 18 mai.