Récemment séparé de Google, Niantic vient d’annoncer avoir réussi à lever 20 millions de dollars auprès de trois sociétés prestigieuses : Google, Nintendo et The Pokémon Company.

niantic labs logo

Les choses s’accélèrent pour Niantic. Sorti du giron de Google il y a tout juste deux mois, nous apprenions alors que le studio responsable d’Ingress Pokémon Go. Quelques semaines plus tard, Niantic annonçait la mise en chantier de son plus gros projet : Pokémon Go, un jeu de réalité augmentée basé sur la localisation de l’utilisateur dans lequel il faut capturer des Pokémon « dans le monde réel ».


Chaine Youtube FrAndroid

Pour développer ces projets, Niantic avait besoin de fonds et l’on apprend aujourd’hui via le blog de la société que Google, Nintendo et The Pokémon Company ont investi 20 millions de dollars dans le studio américain. Plus précisément, les trois sociétés « vont investir jusqu’à 30 millions de dollars dans Niantic Inc., ce qui inclut un apport initial de 30 millions de dollars suivi de 10 millions de dollars supplémentaires liés à l’atteinte de certains objectifs par la société ». On ne peut pas être plus clair.

Niantic explique que cet argent lui permettra de développer Pokémon Go et de faire évoluer et grossir Ingress. On notera au passage qu’il n’est plus du tout question de Endgame, un autre jeu développé par Niantic Inc, toujours basé sur la localisation de l’utilisateur et attendu pour la fin de l’année. Il semble avoir complètement disparu des projets du développeur.

Niantic précise pour terminer que de nouveaux évènements pour Ingress seront prévus durant l’automne et rappelle que la sortie de Pokémon Go est toujours bel et bien prévue pour l’année prochaine.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Pokémon Go, un mélange de Pokémon et d’Ingress, sortira sur Android l’a nnée prochaine
  2. Le PDG de Lenovo redistribue ses 3,25 millions de dollars de bonus à ses sala riés
  3. Box lève 100 millions de dollars supplémentaires et prépare son expansion i nternationale
  4. Cyanogen lève 23 millions de dollars : un bel avenir se dessine
  5. Rakuten croque Viber pour 900 millions de dollars