Google avec Android et ses applications reste l’entreprise la plus présente sur les smartphones aux États-Unis, selon une étude de Nielsen.

Capture d’écran 2013-12-17 à 12.17.20

Nielsen a publié hier une série de données récapitulant les chiffres à la fin de l’année. Le cabinet de mesure d’audience a ainsi annoncé que 65 % des utilisateurs de téléphones mobiles américains possédaient désormais un smartphone. Un chiffre qui rappelle celui publié par ComScore et qui faisait état de 62 % d’utilisateurs de mobiles intelligents au pays de l’oncle Sam. On atteint donc un chiffre d’à peu près 150 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

Nielsen a également signalé que 29 % des foyers américains disposent au moins d’une tablette. Si l’on considère qu’il y a 115 millions de ménages américains, ceci voudrait dire qu’il existe 33 millions de tablettes au moins outre-Atlantique. Cependant, il est évident que ce chiffre ne correspond pas véritablement à la réalité du marché de la tablette sur le sol américain. Une enquête du Pew Institut avait révélé en octobre que 35 % des Américains de plus 16 ans étaient propriétaires d’une ardoise. Ceci correspond alors à 80 millions de tablettes en circulation. Un chiffre qui pourrait considérablement augmenter après les fêtes de fin d’année.

Pour en revenir à Nielsen, le cabinet a constaté dans son étude que la part de marché d’Android dans les smartphone atteignait les 52 % contre 41 % pour les iPhone (l’étude ne compte pas les iPad et les iPod Touch).

Capture d’écran 2013-12-17 à 12.17.11

Nielsen ne s’est pas contenté de comparer les parts de marché des OS. Il s’est également attardé sur les applications, constatant que celles de Google bénéficiait quasiment du monopole dans le top 10 des applications les plus populaires. Si Facebook reste l’appli la plus populaire auprès des mobinautes américains en 2013, Google Search, Google Play, YouTube, Google Maps et Gmail sont respectivement deuxième, troisième, quatrième, cinquième et sixième du classement de Nielsen. Vient ensuite Instagram, une autre application appartenant à Facebook. On retrouvera ensuite aux huitième, neuvième et dixième place du classement les application Maps d’Apple, Stocks (Finances) de la même firme et Twitter. À noter toutefois que toutes les application Google précitées arrivent nativement sur les smartphones Android vendus partout dans le monde.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Les services Google occupent 92 % des smartphones aux Etats-Unis
  2. Google annonce le Galaxy S4 Google Edition pour les États-Unis
  3. Google est le premier éditeur d’applications sur iPhone et iPad
  4. L’application Zagat revient aux Etats-Unis sur Android (et iOS)
  5. T-Mobile révolutionne le roaming aux États-Unis avec des forfaits utilisable s dans 100 pays