Kishonti, l’éditeur du fameux benchmark GFXBench vient de mettre en ligne sur le Play Store une nouvelle version de son outil de mesure des performances. GFXBench 4.0 dispose d’un nouveau test, Car Chase, qui utilise OpenGL ES 3.1 et l’Android Extension Pack. Le résultat est assez bluffant pour une plateforme mobile, mais le test est extrêmement gourmand.

GFXBench 4.0 car chase

Les benchmarks graphiques actuels ne sont pas ce qui se fait de plus joli sous Android, si ce n’est Epic Citadel qui tire un peu son épingle du jeu. Le nouveau benchmark Car Chase intégré à GFXBench 4.0 place la barre un peu plus haut, grâce à l’utilisation de l’API graphique OpenGL ES en version 3.1 ainsi que des fonctionnalités comprises dans l’Android Extension Pack dévoilé l’année dernière en même temps qu’Android 5.0 Lollipop. On peut donc assister à une course poursuite entre deux voitures sur une route montagneuses, avec des effets de lumières, mais aussi beaucoup de tesselation, que ce soit sur la montagne ou sur les voitures. Les compute shaders sont utilisées pour les effets HDR et d’éblouissement dus au soleil, mais aussi pour les particules et les halos de lumière. Enfin, la compression des textures utilise la technique ASTC à la place du vieillissant ETC2.

28 FPS sur un Tegra X1

Toutes ces nouvelles fonctionnalités se retrouveront petit à petit sur les futurs moteurs graphiques des jeux mobiles. Kishonti fait ici la démonstration de ce qu’il est possible de faire graphiquement et on imagine que les artistes des studios de développement seront capables de proposer encore mieux avec une direction artistique et de l’anti-aliasing, qui manque pour GFXBench. Le benchmark est toutefois extrêmement gourmand en puissance, puisqu’il tourne à 8,2 FPS en 1080p sur un Nexus 6P, 8,4 FPS sur un Nexus 6 selon un lecteur sur Twitter et 28 FPS sur une Nvidia Shield Android TV avec son puissant Tegra X1.


Chaine Youtube FrAndroid

 

Bientôt des jeux consoles ?

Il ne faut toutefois pas perdre espoir, puisque la future API Vulkan devrait augmenter les performances des appareils et celle-ci évolue continuellement d’année en année. La différence entre la qualité graphique des jeux mobiles et des jeux consoles ou desktop continue donc de se réduire.

Comments

comments

No related posts.