Le portail d’applications pour mobiles GetJar vient de changer de mains. Il a été racheté par le Chinois Sungy Mobile qui souhaite, par ce biais, développer son offre d’applications mobiles proposées en dehors du Play Store.

Getjar

Les portails d’applications parallèles au Play Store sont légion, d’autant plus en Chine où nombreux sont encore les androphones ne bénéficiant pas de la certification Google, c’est-à-dire d’un accès direct au Play Store. Et parmi eux, un acteur de la première heure n’a peut-être pas été oublié des technophiles de longue date : GetJar.

Revenons à l’heure où Symbian faisait rêver les foules, où Nokia était le pilier de la téléphonie mobile et où Samsung, confiné dans sa Corée natale, ne résonnait pas aux oreilles de l’Occident. En ce temps-là, GetJar, créé en Lituanie il y a tout juste dix ans, proposait ses propres applications compatibles avec les téléphones s’appuyant sur une plateforme Java. C’était l’heure de gloire de la technologie Java ME (Micro Edition), destinés aux périphériques disposant de capacités faibles, en termes de mémoire, d’affichage et d’autonomie. Symbian est rapidement venu s’y ajouter, mais aussi BlackBerry, Windows Mobile et Android qui nous intéresse aujourd’hui. Si l’on parle peu de GetJar, un chiffre doit pourtant être retenu : au total, la plateforme compte lus de 350 000 applications multi-plateformes, soit plus qu’un Amazon App Store (cependant dédié à Android). On parle même de plus d’un milliard de téléchargements au total.

 

L’atout secret des services GO

L’ancien roi des applications désormais basé en Californie vient d’annoncer son rachat par la firme Sungy Mobile Limited, elle-même située en Chine. Présidée par Deng Yuqiang, la société fait partie des sociétés mobiles les plus populaires dans l’Empire du Milieu. Elle est notamment à la tête de la GO Dev Team à qui l’on doit le lanceur d’applications GO Launcher, et tout l’environnement associé (GO for Android), sur le Google Play ou à l’extérieur. Au total, l’éditeur compte au moins 325 millions de téléchargements à travers le monde.

Avec l’acquisition de GetJar, il s’agirait non pas de lancer un nouveau portail d’applications, concurrent au Play Store, mais plutôt d’optimiser la présence des applications Go sur se portail et des catalogues de téléchargement non-officiels, utilisant les technologies de découverte de GetJar pour donner plus de visibilité à ses propres applications. Et à obtenir plus de téléchargements. Il en faudra un bon nombre, l’acquisition de GetJar ayant été confirmée au prix de 5,3 millions de dollars en cash. Le CEO de Sungy Mobile commente ainsi « L’acquisition de GetJar offre à notre plateforme des outils de point d’analyse de data mobile qui nous permettront de soutenir nos initiative dans le domaine de la recherche et du développement de publicité mobile, et d’accélérer notre processus de développement« .

L’acquisition, initialement estimée à 50 millions de dollars, a été confirmée à un tarif un peu moins exorbitant : elle aura demandé à Sungy Mobile de débourser 5,3 millions de dollars en cash.

Comments

comments

No related posts.