L’entreprise indienne Ringing Bells a dévoilé en février dernier un smartphone à 251 roupies, soit à peine plus de 3 euros, le Freedom 251. L’entreprise s’était déjà fait connaître avec le téléphone Smart101, vendu environ 50 euros tout en supportant la 4G, avec des caractéristiques tout à fait correctes. Ici, il est question d’un terminal à prix à peine concevable au regard du marché du smartphone, et qui devrait être commercialisé dans le courant de cette semaine.

Ringing-Bells-Smart-101

Mise à jour du 27 juin 2016 : La presse indienne annonce la mise en vente de 250 000 unités du fameux Freedom 251, un smartphone initialement annoncé à 500 roupies, et dont le prix a été ramené, moyennant polémiques sur son coût réel de production, à 251 roupies, soit environ 3,35 euros. Il sera commercialisé à partir du 30 juin 2016, et vendu officiellement à perte. Le smartphone conservera les caractéristiques initialement prévues : un écran de 4 pouces, un SoC quad-core cadencé à 1,3 GHz couplé à 1 Go de RAM, le support de deux cartes SIM, un appareil photo de 8 mégapixels au dos et une batterie de 1800 mAh, le tout tournant sous Android 51. Lollipop. Des caractéristiques certes datées, mais que l’on retrouve dans des smartphones vendus une cinquantaine d’euros.

 

Mercredi 17 février, l’entreprise indienne Ringing Bells devrait lancer un pavé dans la mare avec un smartphone vendu 500 roupies, soit 6,5 euros. Pour le moment, aucune information n’a filtré quant aux composants qui seront embarqués, mais l’entreprise pourra se targuer de proposer le smartphone le plus abordable du monde, juste derrière le LG Lucky 16 à 10 dollars, officialisé en novembre dernier, avec des composants très corrects pour son prix. On imagine que Ringing Bells proposera un produit à peu près équivalent, mais un cran en dessous.

 

Une entreprise qui casse les prix

L’entreprise n’est pas inconnue en Inde puisqu’elle propose déjà le Smart101, un smartphone 4G vendu moins de 3000 roupies, soit environ 40 euros. Pour ce prix, le smartphone est doté d’un processeur quad-core cadencé à 1,3 GHz, assisté par 1 Go de mémoire vive et 8 Go de mémoire pour le stockage. L’écran IPS de 5 pouces supporte une définition de 960 x 480 pixels et on trouve un capteur photo de 8 mégapixels à l’arrière contre 3,2 mégapixels en façade. Sur le côté, le téléphone intègre un slot microSD pour qu’Android 5.1 Lollipop ne se sente pas trop à l’étroit. En bref, un smartphone très acceptable pour son tarif.


A lire sur le sujet : Neutralité du net : l’Inde ne veut pas l’accès gratuit à Facebook

 

Connecter l’Inde à Internet

Le Freedom 251 devrait toutefois faire beaucoup moins rêver, mais devrait permettre d’augmenter la part de la population indienne – et plus globalement des marchés émergents – ayant accès à Internet via les réseaux cellulaires. La création de ce téléphone intervient dans le cadre d’une collaboration avec le gouvernement indien qui souhaite connecter chaque habitant du pays. On ne sait pas encore si le Freedom 251 sera uniquement réservé au marché indien. Plus de précisions devraient être apportées mercredi prochain.

Comments

comments

No related posts.