Les forfaits Free Mobile lancés en janvier 2012 s’enrichissent peu à peu de nouvelles destinations d’appels incluses dans leur formule. Le dernier ajout en date apporté par l’opérateur concerne quelques destinations européennes, mais aussi une bonne partie de l’Asie, puisque la Chine comme le Japon font partie des destinations concernées.

Free Mobile

Selon Xavier Niel, la 4G n’est pas vraiment la priorité du moment – n’étant pas l’opérateur le plus avancé sur le sujet, on le comprend bien – tandis que la guerre des prix, si. Et l’argument, c’est plus celui des destinations accessibles gratuitement et en illimité. L’abonné peut en effet appeler les DOM ou les États-Unis, pour un total d’une centaine de pays concernés. Les nouveaux entrants dans cette liste ne sont autres que la Chine, la Corée du Sud, le Japon, l’Inde ou la Thaïlande, mais aussi l’Australie ou l’Islande, la Russie et le Brésil. Les cinq continents sont concernés, pour un total dépassant la vingtaine de nouvelles destinations. Les contrées visées bénéficient donc d’appels gratuits et illimités vers les téléphones fixes, dans le cadre du forfait Free à 19,99 euros par mois, ou bien tout simplement décomptés du forfait de deux heures dans l’abonnement à 2 euros qui, de son côté, ne bénéficie pas d’appels sans limite. Quant à la Chine, elle rejoint les USA et le Canada dans les destinations concernées par les appels gratuits vers les téléphones mobiles (toutes les destinations ici).

Des appels internationaux inclus aux deux abonnements Free

L’inclusion d’appels vers des destinations fixes lointaines ne fait pas figure de nouveauté absolue. Du côté de la concurrence, citons notamment B&You qui, dans ses abonnements à partir de 19,99 euros mensuels, propose les appels illimités vers les fixes de 55 destinations et, en bonus, vers les mobiles aux USA, au Canada et en Chine… Ce qui est effectivement disponible chez Free Mobile, tous forfaits inclus. Si l’abonnement Free n’est pas aussi original qu’il y paraît en terme d’options proposées, ce sont les bénéficiaires des appels à l’étranger qui se montrent plus surprenants.

De fait, les concurrents d’Iliad proposent à peu près la même chose en ce qui concerne les communications internationales, bien que le nombre de pays concernés soit souvent inférieur, mais ne le font que sur leurs forfaits les plus onéreux. Chez B&You, comme SFR RED, par exemple, ils ne sont accessibles qu’aux abonnements à partir de 19,99 euros pour le premier, et 11,99 euros pour le second. Chez Free Mobile, elles sont l’apanage de la formule à 2 euros qui, pour les propriétaires d’une box aux couleurs du FAI Free, passe à 0 euro. Certainement plus original, finalement, que la teneur des destinations autorisées en soi.

Comments

comments

No related posts.