Le groupe Iliad vient de communiquer les chiffres du premier trimestre 2013. Les chiffres communiqués sont bons avec du recrutement mobile et fixe et une meilleure santé financière. SFR et Bouygues Telecom annoncent de leur côté une augmentation du nombre d’abonnés, tandis qu’Orange voit ses “abonnés pré-payés” fuirent.

Capture d’écran 2013-05-15 à 12.55.29

Free Mobile a recruté 870 000 nouveaux abonnés au cours du premier trimestre 2013 avec un total de 6 075 000 abonnés mobiles pour 9% de parts de marché. Avec 92 000 abonnés “fixe” supplémentaires, le groupe Iliad enregistre +38,4 % au premier trimestre 2013 par rapport à l’an passé, soit 907,2 millions d’euros.

Pour Bouygues Telecom, la résistance est plutôt bonne. Avec 190 000 nouveaux abonnés “forfait”, c’est surtout B&YOU – l’opérateur low-cost de Bouygues Telecom – qui a permis l’acquisition de 335 000 nouveaux clients. B&YOU possède, à ce jour, un parc total de 1 413 000 clients. Au total, Bouygues Telecom regroupe donc 11,7 millions d’abonnés en France. Côté chiffres, Bouygues Telecom voit son bénéfice chuter de 74% à 15 millions d’euros.

Orange et SFR enregistrent une baisse important des clients “pré-payés”. Ces fameux clients fuient ces offres pour profiter des nouveaux forfaits “low-cost” entre 2 et 5 euros par mois. Des forfaits proposés par Free Mobile, RED SFR, Sosh, B&YOU ou encore Virgin Mobile. Contrairement à Orange, SFR arrive tout de même à résister. Fin mars 2013, SFR comptait 20,7 millions de clients : 16,8 millions en forfaits mobiles et 3,9 millions en offres prépayées. Malgré tout, le chiffre d’affaires de SFR baisse de -17,4% au premier trimestre.

Orange, premier opérateur français, continue de faire progresser sa marque low-cost. Sosh a recruté 294.000 nouveaux clients pour un total de 1,088 millions de clients. L’offre quadruple-play a également séduit de nombreux abonnés avec 400 000 nouveaux abonnés. Malheureusement Orange souffre de la fuite des clients “pré-payés”, malgré 85 000 nouveaux clients sur les forfaits mobiles, ce sont 446 000 clients “prépayées” qui ont annulé leur offre.

La 4G devrait permettre à Orange et SFR d’augmenter leur ARPU (Revenu Moyen Par Utilisateur en français), néanmoins cela ne permettra pas de contrebalancer avec la fuite des clients vers les offres low-cost aux marges bien moins généreuses.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Free Mobile continue sa progression malgré les polémiques
  2. Bouygues Telecom attaque Free Mobile
  3. SFR en veut à Free Mobile et Orange
  4. Free Mobile pourrait bénéficier des fréquences 1800 MHz pour la 4G grâce
  5. Free Mobile référence le Samsung Galaxy S3 Mini