Réactif comme à son habitude, Free communique aujourd’hui sur les tarifs qu’il appliquera aux communications depuis l’étranger à partir du 1er juillet prochain, au lendemain de la publication par SFR de nouvelles formules destinées aux voyageurs.

Europe

Free Mobile annonce la révision de ses tarifs à l’international. Le quatrième opérateur hexagonal proposera à partir du 1er juillet prochain une baisse tarifaire sur près de 200 destinations.

Si vous avez suivi les délibérations de la Commissions Européenne, vous aurez remarqué que l’institution vise à harmoniser les tarifs en appels/messages et data au sein de l’Union. Selon sa dernière directive, les opérateurs des pays membres devront pratiquer des tarifs égaux ou inférieurs à des plafonds définis par ses soins, et équivalents à 24 centimes par minute pour un appel émis depuis l’étranger, à 7 centimes par minute en réception, à 8 centime pour l’envoi d’un SMS, et à 45 centimes le Mo divisible en Ko. L’ensemble de ces prix ne comprend pas la TVA, à ajouter en sus. Notez que la Commission table sur une baisse de 36 % des tarifs en data par rapport à 2012, de 17 % en émission d’appels, de 12,5 % dans la réception d’appels et de 11 % en envoi de SMS.

Des tarifs inférieurs aux directives européennes… pour trois pays

Free Mobile, comme ses concurrents, n’a pas tardé à faire entendre sa voix dans cet imbroglio de tarifs propre à dérouter les voyageurs les plus connectés. L’opérateur annonce des prix situés en-deçà des tarifs imposés par l’Europe, ou du moins oublie de préciser que ses bons plans ne concernent que trois pays : l’Espagne, l’Italie et le Portugal, où les appels seront facturés 23 centimes par minute TTC à partir du 1er juillet prochain. Pour les autres destinations dans l’Europe des 27, comptez 0,27 € TTC par minute.

Si Free se conforme aux directives européennes, avec quelques destinations privilégiées, c’est le Maghreb qui bénéficie de réductions substantielles. Toujours pas donnés mais de 67 % moins onéreux que par le passé, les appels depuis la Tunisie seront à partir du 1er juillet facturés à 0,95 € la minute, de même qu’au Maroc (soit – 46 %) et en Algérie. Les appels émis depuis la Suisse passeront de leur côté à 0,34 € la minute, soit une baisse de 32 %.

Chez la concurrence

Free Mobile surfe évidemment sur la vague des baisses tarifaires imposées par l’Europe pour faire valoir sa grille de prix, quand bien même la plupart de ses tarifs restent conformes à la moyenne de l’Union, tout en proposant dans le reste du monde quelques offres intéressantes. Les autres opérateurs, de leur côté, dégainent peu à peu leurs offres commerciales. SFR a commencé par se pencher sur des packs vacances, plutôt avantageux comparés à la concurrence, tandis que Bouygues Telecom jette son petit, et même gros pavé dans la mare : il proposera à partir du 1er juillet des tarifs en roaming pour ses abonnés B&YOU ne dépassant pas les 18 centimes par Mo dans l’Union Européenne (51 centimes en moyenne chez Free Mobile), mais aussi en Suisse (40 centimes) et dans les DOM. Une réduction par trois des tarifs maximum imposés par l’Union Européenne, qui en France ne doivent pas dépasser 0,54 € TTC.

N’oublions pas tout de même que quelles que soient les plafonnements imposés à partir de lundi, le roaming reste une source de dépenses particulièrement importantes pour les mobinautes voyageurs, d’autant plus lorsqu’ils souhaitent rester connectés à Internet pendant leurs déplacements. On est encore loin de l’abolition du roaming envisagé par les institutions européennes à l’horizon 2015…

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. SFR annonce “l’illimité” au Portugal, comme Free Mobile
  2. Union européenne : les tarifs d’itinérance abolis en 2015 ?
  3. Free Mobile : Du Galaxy S4 et des appels illimités au Portugal
  4. Free Mobile pourrait bénéficier des fréquences 1800 MHz pour la 4G grâce
  5. Free Mobile visité par la répression des fraudes