Si vous avez déjà eu l’impression d’être étrangement traqué car les publicités ciblées de Facebook, préparez vous à l’être aussi sur l’ensemble des applications de votre smartphone et de votre tablette. Le célèbre réseau social vient tout juste d’annoncer qu’il testait actuellement une nouvelle plateforme d’annonces publicitaires ciblées avec quelques annonceurs et partenaires avec pour objectif d’exporter les annonces vers les applications mobiles autres que la sienne.

Un principe qui n’est pas sans rappeler celui de Google AdSense sauf que dans le cas présent, il s’agira seulement des plateformes mobiles et non du web.

Facebook étend son ciblage publicitaire.

Facebook teste un nouveau réseau publicitaire sur mobile

Voilà ce que déclare Sriram Krishnan qui travaille de la plateforme mobile des publicités ciblées de Facebook sur son blog :

Nous allons étendre le ciblage publicitaire de Facebook vers d’autres applications afin d’améliorer la pertinence des annonces que voient les utilisateurs, fournir une meilleur portée publicitaire aux annonceurs et aider les développeurs à mieux monétiser leurs applications.

Bien évidemment, présentée de cette façon sur le papier et vue sous cet angle, cette extension des publicités ciblées de Facebook vers les applications tiers a des objectifs clairs qui apparaissent même comme pertinent mais la vraie question qui se pose c’est : qu’est ce que ça va signifier pour nous, en tant qu’utilisateurs ? Et bien tout simplement que nous auront droit à des annonces ciblées dés que utiliserons une application faisant partie du réseau publicitaire mobile du réseau social.

Le mois dernier, Facebook lançait la lecture automatique des vidéos publicitaires dans les flux d’actualité tandis que plus récemment, on pouvait apprendre que le réseau scannait nos messages privés pour mieux cibler ses annonces. Des accusations niées par la firme américaine mais qui avaient néanmoins donné à une action en justice. Jusqu’où va continuer cette intrusion ?

Via

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Google modifie ses publicités mobiles pour éviter les clics accidentels
  2. Facebook accusé de scanner les messages privés à des fins publicitaires
  3. CNIL : 50 % des applications mobiles ne respectent pas la vie privée des util isateurs
  4. Au Canada, Facebook Messenger permet d’appeler ses amis Facebook
  5. LinkedIn met à jour ses applications mobiles Android et iOS