Facebook Messenger pourrait passer au chiffrement de bout en bout (optionnel) dans les prochains mois.

maxresdefault (3)

Et si Facebook Messenger passait au chiffrement de bout en bout ? Comme le rapporte aujourd’hui The Guardian, dans les prochains mois, et selon des personnes proches du projet, la firme californienne prévoit de proposer une option de chiffrement pour son application de messagerie instantanée Messenger, utilisée par plus de 900 millions de personnes à travers le monde.

Mais pourquoi en faire une option ? Toujours d’après le Guardian, Facebook ne souhaiterait pas que le chiffrement empiète sur le développement des bots et du machine learning, qui ont besoin d’avoir accès aux messages des utilisateurs pour adapter leurs réponses et leurs propositions aux différents utilisateurs. Si la machine n’apprend plus rien de son utilisateur, elle ne sera donc pas pertinente.

Toutefois, et si Facebook met réellement en place cette option sur Messenger, la manoeuvre n’aurait rien d’étonnant, Mark Zuckerberg ayant déjà apporté son soutien à Apple, sur le même registre, dans l’affaire opposant la marque au FBI. Il faut aussi savoir que WhatsApp, application appartenant à Facebook, a mis en place le chiffrement de bout en bout depuis quelque temps déjà.

À lire sur FrAndroid : Et si Facebook devenait peu à peu l’Internet ?