Facebook avait entrepris tardivement son virage mobile. Après avoir réalisé ses applications en “langage natif”, le plus grand réseau social au monde avait décidé de développer sa propre interface Android : Facebook Home. Pour appuyer le lancement de cette interface, Facebook s’était associé au Taïwanais HTC afin de commercialiser le HTC First. Malheureusement, aucun opérateur n’en veut et cela a refroidit l’ensemble des constructeurs.

Capture d’écran 2013-06-24 à 10.20.30

Le site Digitimes, premier sur les rumeurs, a déclaré que Sony, ZTE, Lenovo ou encore Huawei avaient décidé de faire machine arrière dans les négociations avec Facebook. Pour rappel, Mark Zuckerberg avait évoqué Samsung, ce dernier s’était déclaré “pas intéressé”. Il faut dire qu’après avoir fait couler beaucoup d’encre, le concept de Facebook Phone ne séduit plus. Les utilisateurs ont vivement critiqué l’interface depuis sa sortie, avec une note moyenne de 2,4/5 et plus de la moitié des commentaires sous la barre de 2 étoiles, et ce malgré une récente mise à jour. 

Capture d’écran 2013-06-24 à 10.40.14

Facebook s’est-il précipité avec Facebook Home ? La copie est clairement à revoir. Facebook a déclaré travailler activement sur Facebook Home afin d’intégrer des éléments propres à Android : widgets, dossiers…

Les opérateurs et les constructeurs semblent avoir beaucoup d’attentes vis-à-vis de Facebook. Facebook Home reste une des pièces angulaires de la stratégie mobile du réseau social.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Facebook Home : 500 000 téléchargements
  2. Facebook Home est disponible pour les Galaxy S4, HTC One et Xperia Z
  3. Facebook Home est maintenant disponible dans le monde entier
  4. Facebook Home, fuite de la préversion pour Android
  5. Facebook Home est disponible : comment l’installer sur tous les terminaux Android