Facebook compte retirer la possibilité d’échanger des messages avec ses contacts à partir de la version mobile du site. Un message presse les utilisateurs de passer à Messenger, l’application de messagerie de Facebook.

messenger

Depuis quelque temps, un message apparaît quand l’on souhaite accéder à l’onglet message sur la version mobile du réseau social. Il est indiqué « Vos conversations se déplacent vers Messenger » en assurant qu’il s’agira, à l’avenir, de l’unique moyen pour consulter ses messages. Cet avertissement ne semble affecter que les utilisateurs Android pour l’instant. Les plateformes qui ne disposent pas de Messenger ne devraient donc pas être concernées par la mise en garde.

Facebook récidive donc, après avoir préalablement forcé ses utilisateurs à migrer vers Messenger une première fois. Ses utilisateurs ne peuvent plus envoyer de messages directement depuis l’application principale du réseau social depuis la fin juillet 2014.

En forçant la main de nombreux utilisateurs qui avaient fait le choix délibéré de ne pas installer une énième application, Facebook risque de s’aliéner une partie de cette communauté.

L’intérêt de Facebook

L’entreprise a beaucoup à gagner au change. Messenger dispose de pléthore de fonctionnalités indisponibles sur le site mobile de Facebook. On peut citer comme exemple les emojis, les appels (groupés), ou encore les chatbots et autres applications intégrées. Messenger propose donc une expérience plus agréable par rapport à l’interface austère disponible sur le site. Mais la principale motivation serait l’arrivée de la publicité sur l’application.

Sur Messenger, Facebook est en mesure de récolter plus d’informations qu’à travers le site. Des informations mises à profit en proposant des publicités ciblées à tous les utilisateurs. En poussant ces derniers dessus, Facebook s’assure la rentabilisation du service, qui devient de plus en plus important dans les plans du réseau social.