Le monde des standards de charge sans fil, que l’on a tendance à baptiser « Qi » par défaut tandis qu’il ne s’agit en réalité que d’un standard parmi d’autres, tend à se simplifier. Deux de ses concurrents, réunis en début d’année, s’affichent désormais dans un consortium dont le nom, tout neuf, vient d’être annoncé : ce sera donc l’AirFuel Alliance.

airfuealliance

Nous vous en parlions en janvier dernier, au beau milieu du CES de Las Vegas : au beau milieu de cette cohue technologique, l’Alliance for Wireless Power, connue sous le petit nom de A4WP, fusionnait avec la Power Matter Alliance, alias PMA. De quoi espérer la combinaison de la technologie Rezence de l’un et de la technologie inductive de l’autre, et surtout une simplification du marché. Jusqu’alors, ces deux concurrents s’opposaient en effet au leader du secteur, WPC (Wireless Power Consortium), auquel on doit la technologie de charge sans fil Qi. On la connaît d’autant mieux qu’elle équipe notamment la gamme Galaxy S6 de Samsung.

C’est désormais sous le nom d’AirFuel Alliance que PMA et A4WP comptent concurrencer le standard Qi. « Avec une vision désormais unifiée, l’AirFuel Alliance renforce encore son engagement dans l’amélioration de l’expérience utilisateur à travers le développement de standards de technologies de charge sans fil avancés », indique la nouvelle entité. Et surtout, elle espère, via cette simplification, accélérer son développement commercial. « La technologie AirFuel est la prochaine étape dans l’accélération de la commercialisation de produits se chargeant sans fil », ajoute le président de l’alliance, Ron Resnik. À prévoir donc, une certification associée à un logo identifiable qui se substituera aux entités PMA et A4WP, dont le nom sera progressivement abandonné.

Quand l’annonce de leur fusion date du début de l’année, la réunion des différentes équipes A4WP et PMA date de juillet dernier, tandis que le premier événement mené en commun par les deux entités a été tenu en octobre. L’AirFuel Alliance, qui voit son changement de nom comme la dernière étape autorisant sa montée en puissance, met en avant le soutien que lui assure Intel. Rendez-vous probablement au début de l’année 2016 pour découvrir les premiers appareils certifiés par l’AirFuel Alliance, et pour un éventuel rapprochement entre ce consortium et Qi, évoqué déjà en début d’année.

Comments

comments

No related posts.