Nous pensions que l’architecture Samsung Exynos 5410 équiperait le Galaxy S4 en France. Finalement, la version européenne sera équipée du dernier Qualcomm Snapdragon 600 dans une version cadencée à 1,9 Ghz. Comment expliquer ce choix ? Peut-on espérer voir débarquer la version équipée du Exynos en Europe ? Nous avons quelques réponses…

Snapdragon-600-Galaxy-S4

Samsung a dévoilé deux versions de son Galaxy S4, d’un côté le Samsung Exynos 5410 octa-cœur cadencé à 1,6 GHz équipé d’une puce graphique PowerVR SGX 544MP, de l’autre un Qualcomm Snapdragon 600 quadruple-cœur cadencé à 1,9 GHz avec la puce graphique Adreno 320.

Samsung Exynos 5410 octa-cœur

L’architecture Samsung Exynos 5410 octa-cœur avait été présentée au CES 2013 (janvier). Techniquement, le Exynos 5 est composé de deux processeurs à quatre coeurs. Le premier, basé sur le micro-processeur ARM Cortex-A15 et cadencé à 1,8 GHz est dédié aux tâches gourmandes alors que l’autre, un ARM Cortex-A7 cadencé à 1,2 GHz, s’occupe des tâches courantes. La répartition s’effectue grâce à une technologie ARM baptisée “big.LITTLE”, le tout est gravé en 28 nm. On retrouve donc le fameux couple “4+4″ à comparer aux architectures NVIDIA Tegra et leur processeur companion mono-coeur, “4+1″.

Qualcomm Snapdragon 600 quadruple-cœur

L’architecture Qualcomm Snapdragon 600 a également été présentée lors du CES 2013. Elle propose des performances jusqu’à 40% supérieures à son “ancêtre” le Snapdragon S4 Pro (qui équipe le Sony Xperia Z, le LG Optimus G et le Nexus 4). Dans cette architecture (SoC), on retrouve quatre coeurs Krait 300 cadencés à 1.9 GHz, un GPU Adreno 320 et un support la mémoire LPDDR3. Tout comme l’Exynos 5410, le S600 est gravé en 28 nm.

Les performances ?

Samsung-Octa

Peut-on s’attendre à de grosses différences de performances ? Pas vraiment. Si Samsung a fait le choix de ce prestataire avec ce modèle, c’est sans doute pour aligner deux versions du Galaxy S4 avec des performances similaires. Nous pouvons retrouver le Snapdragon 600 sur le HTC One, mais dans une cadence d’horloge différente, les premiers tests de performances donnent de très bons résultats pour cette architecture.

Nous n’avons pas encore suffisamment de points de repère pour différencier de façon nette les deux architectures : performances CPU et GPU, autonomie, compatibilité… Néanmoins la présence du S600 sur différents appareils semble être une bonne nouvelle : les éditeurs et développeurs se basent sur les architectures les plus répandues pour l’optimisation de leurs applications et jeux.

L’autre gros “dossier” concerne les ROMs personnalisées, une pratique limitée mais qui reste un argument important pour de nombreux utilisateurs avancés. De ce côté, il est difficile de s’avancer pour le moment. Néanmoins, les bidouilleurs travaillent comme les développeurs, ils se baseront sur les versions les plus répandues pour proposer des ROMs.

La crainte de la rupture de stocks ?

En Amérique du Nord et en Europe, Samsung commercialisera donc une version équipée d’un Snapdragon S600. En Asie, une version “Exynos”. Pourquoi ce choix ? D’après plusieurs sources, Samsung ne pourrait pas produire suffisamment de processeurs Exynos 5410, les chaînes de production ne tiendraient pas la cadence (des histoires de capacité de rendement). Pour éviter des ruptures de stocks, Samsung aurait donc fait ce choix stratégique.

S600 dans un premier temps, puis Exynos 5410 dans un second temps

L’autre raison (bien plus “crédible” selon nous) nous vient de SamMobile. Selon le site américain, Samsung aurait pris cette décision car le Snapdragon 600 intègre un modem 4G (LTE), tandis que l’Exynos 5410 n’intègre pas encore directement ce type de modem dédié à la quatrième génération de réseau. Les premières versions du Galaxy S4 seraient donc équipées d’un Snapdragon 600, puis Samsung aurait déjà prévu de commercialiser la version Exynos 5410 (cette fois équipée du fameux modem LTE) dans un second temps. Vous aurez compris que rajouter un modem supplémentaire nécessite de la place… supplémentaire.

Finalement, le plus délicat… ce n’est pas de commercialiser des versions différentes en fonction des régions, les constructeurs l’ont toujours fait. Le plus délicat, c’est si Samsung décide de commercialiser la version “Exynos” un peu plus tard en Europe et aux Etats-Unis. Les raisons économiques sont “logiques”, néanmoins le message pourrait brouiller les consommateurs. Surtout si finalement, on retrouve des niveaux de performances différents entre les deux architectures. Ce qui ne semble pas être le cas pour le moment…

Source : JDG

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Samsung Galaxy S4 : un premier test réalisé en Chine
  2. Le Samsung Galaxy S4 en pièces
  3. Samsung officialise le Galaxy S4 qui sera disponible dès la fin avril
  4. Le Samsung Galaxy S3 sera équipé d’écouteurs Jays | Galaxy S3
  5. Le Samsung Galaxy S IV ne sera pas annoncé au Mobile World Congress