Déverrouiller un smartphone par reconnaissance… d’oreille ? Vous lisez bien ces lignes, c’est d’oreilles dont nous allons parler. L’application ERGO propose en effet d’assurer le déverrouillage de smartphones par le biais d’empreintes biométriques d’un genre quelque peu inattendu, puisqu’il s’agit de celles des oreilles.

ERGO

La technologie utilisée par l’application ERGO est en cours de brevetage et, à vrai dire, il vaut mieux tant le procédé peut surprendre. L’application, en soi plutôt classique, propose un système original de déverrouillage. Pour débloquer un téléphone, il suffit en effet de le porter à son oreille, comme s’il s’agissait de passer un coup de fil. On doit cette trouvaille à un organisme tout ce qu’il y a de plus sérieux, puisqu’ERGO a été développée par Descartes Biometrics, une entreprise américaine spécialisée dans les systèmes biométriques et ayant pignon sur rue.

Il est clair que, ces derniers mois, la téléphonie mobile s’est mis au biométrique plus que jamais. Les premiers lecteurs d’empreintes digitales sur smartphones étaient apparus en 2011 sur le Motorola Atrix, avant de revenir en force fin 2013, sous l’impulsion de l’iPhone 5S. Aujourd’hui, on parle même de scanners rétiniens destinés à déverrouiller des terminaux mobiles ; il se pourrait d’ailleurs que le Samsung Galaxy S5 embarque une telle technologie, même si l’on pencherait plutôt pour un lecteur d’empreintes, plus convenu certes, mais dont l’intégration a déjà fait ses preuves.

Vos oreilles sont uniques

Pourquoi pas les oreilles ? Il est vrai que nos appendices auditifs (admirez la périphrase) font partie de nos attributs les plus personnels. Citons à ce titre Universcience, qui assure à ce propos : “Certains scientifiques affirment qu’il n’y aurait pas deux oreilles identiques sur Terre, même chez les jumeaux. Il sera it donc possible de reconnaître un individu par son oreille en effectuant plus d’une centaine de mesures très précises. Bien que l’oreille se développe jusqu’à 20 ans, se stabilise et recommence à grandir après 45 ans, les proportions sont conservées. La reconnaissance resterait donc possible à tout âge.

Reconnaissons à l’idée des oreilles son originalité. Plus pratique à mettre en œuvre que la reconnaissance labiale, peu ragoûtante en soi, ou dentaire (!), elle pose tout de même quelques problèmes fonctionnels. A la différence de la reconnaissance faciale, déjà utilisée par l’OS Android, l’empreinte des oreilles peut être lue dans l’obscurité. Mais elle ne sera pas pratique dans toutes les postures, sans compter qu’il faudra dégager ladite oreille des cheveux qui peuvent la recouvrir afin de l’utiliser… Certains testeurs indiquent quelques difficultés à l’usage, même s’il faut rappeler qu’en cas d’échec, un code PIN classique pourra venir au secours des oreilles boudées par le smartphone !

L’application ERGO est actuellement disponible sur le Play Store, au prix certes assez élevé de 3,99 euros. À tester si vous êtes en mal d’originalité !

ERGO
Descartes Biometrics, Inc.

OVERVIEW:ERGO (Patent Pending) is a biometric authentication application designed specifically for Android smartphones. By combining the most natural of all phone gestures – lifting your phone to your ear – with the unique geometry of your ear, we have created a robust and reliable mobile device security solution that is…

Télécharger
3,99 €
Disponible sur Google Play

Comments

comments

No related posts.