Tous les fabricants se positionnent sur le créneau des écrans enroulables ou pliables. On peut citer le brevet de Motorola ou encore Samsung et LG qui se sont livré bataille sur des télévisons incurvés lors du CES 2014. Samsung est bien conscient de l’enjeu et a planché sur le sujet. Le site US Patent Bolt révèle les dernières demandes de brevet de l’entreprise. Si l’on est encore très loin de la commercialisation, ce que prévoit le géant sud-coréen fait rêver.

samsung-écran-flexible-smartphone-patent-brevet

L’idée est contenue dans cette image de demande de brevet, demande complétée au cours du printemps 2013. Il s’agit d’un smartphone standard de la gamme Galaxy doté d’un écran enroulable et rétractable. L’écran se tire sur le côté à la manière des vieux parchemins. La limite se situe dans la frontière entre l’écran classique et l’écran enroulable : on verra toujours une ligne démarquant les deux au centre de l’image. Autre piste intéressante : plier un objet électronique changera sa finalité et son usage.

Samsung-remote-smartphone-pliable

L’inter-opérabilité est permise grâce à des innovations comme l’écran pliable. Sur ce schéma, Samsung envisage de transformer une télécommande en téléphone, rien qu’en pliant la partie supérieure. L’écran affichera alors un clavier de numérotation ou des touches de télécommande selon l’usage du produit. Nous sommes encore très loin de la commercialisation et il est bien possible que certains de ces objets ne voient jamais le jour. Les pistes sont toutefois intéressantes et donnent de l’enthousiasme sur les produits électroniques du futur.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Samsung : des écrans en 4K en 2015 et pliables en 2016
  2. Samsung : des écrans transparents avec commande tactile à l’arrière au me nu
  3. Samsung lance un concours sur les écrans flexibles
  4. Apple voit ses bénéfices baisser, Samsung se frotte les mains
  5. Samsung acquiert 7,4 % des parts de Corning, le père des écrans Gorilla