Un an tout juste après l’officialisation du Nexus 6 de Motorola, Google donne un successeur à sa phablette. Cette fois, c’est Huawei qui s’y colle. Une révision qui en vaut la peine ?

google-nexus-6-6p

Changement de marque, changement de style : en un an, Google est passé de Motorola, qui livrait avec le Nexus 6 une révision bien vue de son Moto X, à Huawei. Une véritable première dans le monde de Mountain View, qui n’avait jamais collaboré avec une marque chinoise. Une marque qui a d’ailleurs longtemps été observée avec méfiance aux États-Unis. Mais voilà, le succès de Huawei de par le monde, avec notamment un excellent Ascend Mate 7 dans le monde des phablettes, puis un – avouons-le – un peu moins bon Mate S, ont prouvé que l’on pouvait compter sur le troisième vendeur de smartphones au monde pour créer un Nexus digne de ce nom. Et qu’on ne se leurre pas : la marque a beau proposer des terminaux haut de gamme équipés de puces conçues par sa filiale HiSilicon, point de Kirin dans son Nexus 6P, mais un Snapdragon 810. Une gageure tant pour l’intégration du SoC de Qualcomm, que pour l’optimiser au mieux, elle qui a été plus que décriée ces derniers mois.

Modèle Google Nexus 6P Google Nexus 6
Version d’Android 6.0 Marshmallow 5.1.1 Lollipop
Ecran 5,7 pouces 5,96 pouces
Technologie AMOLED Super AMOLED (Gorilla Glass 3)
Définition 2560 x 1440 pixels 2560 x 1440 pixels
Résolution 515 PPP 493 PPP
SoC Qualcomm Snapdragon 810 Qualcomm Snapdragon 805
Processeur 4 x Cortex-A53 @ 1,5 GHz
4 x Cortex-A57 @ 2 GHz
4 x Krait 450 @ 2,7 GHz
Puce graphique Adreno 430 Adreno 420
Mémoire RAM 3 Go de RAM (LPDDR4) 3 Go de RAM (LPDDR4)
Mémoire interne 32, 64 et 128 Go 32 et 64 Go
Support microSD Non Non
Caméras 12,3 mégapixels (f/2.0 ; 1,55 μm) à l’arrière
8 mégapixels en façade
13 mégapixels (f/2.0 ; OIS) à l’arrière
2 mégapixels en façade
Vidéo 2160p 2160p @ 30fps
Carte SIM 1x nano-SIM 1x nano-SIM
Wi-Fi et Bluetooth 802.11 a/b/g/n/ac et 4.1 LE 802.11 a/b/g/n/ac et 4.1 LE
Réseaux (débit et fréquences) 4G 4G catégorie 4
700 / 800 / 850 / 900 / 1800 / 2100 / 2600 MHz
GPS Oui Oui
Radio FM Non Non
NFC Oui Oui
Divers Haut-parleurs stéréo Haut-parleurs stéréo
Batterie 3450 mAh (charge rapide USB type-C) 3220 mAh (charge rapide)
Dimensions 159,4 × 77,8 × 7,3 mm 159,3 x 83 x 10,1 mm
Poids 178 grammes 184 grammes
Prix conseillé 649 euros pour le modèle 32 Go, 699 euros en 64 Go, 799 eurosen 128 Go. 649 euros pour le modèle 32 Go

Le Nexus 6 premier du nom était l’un des smartphones les plus massifs du marché. Mesurant 159,3 × 3 × 10,1 mm, il était à la fois épais et lourd (184 grammes), la faute à un écran AMOLED de 5,96 pouces en définition QHD. Sous son impressionnant capot, on retrouvait un SoC Snapdragon 805, 3 Go de RAM, mais aussi 32 ou 64 Go de stockage et une batterie de 3220 mAh. Le tout était complété par un appareil photo de 13 mégapixels au dos, avec un système de stabilisation optique, un capteur frontal de 2 mégapixels, et une compatibilité avec la charge par induction Qi.

Question de design

Google Nexus 6P

Le changement le plus notable entre les deux Nexus tient d’abord à leur format. Le plastique coloré du Nexus 6 laisse la place à un appareil beaucoup plus fin, en métal, et globalement plus petit, notamment grâce à son écran passant à 5,7 pouces, toujours en AMOLED. Ce n’est toutefois pas sans quelques concessions, car comme le capteur photo dépasse légèrement de la coque du Nexus 5X, le modèle est proéminent chez le Nexus 6P, qui ne parvient pas à contenir son appareil photo dans un boîtier situé sous la barre des 7 mm. On pardonne cette caractéristique ou on se hérisse de voir ce smartphone à l’allure originale, mais on constate un point : Huawei est parvenu à intégrer une batterie plus conséquente que celle du Nexus 6 de 230 mAh : son Nexus 6P affiche ainsi 3450 mAh. Autant dire que l’on espère une excellente autonomie chez ce smartphone, d’autant que Marshmallow promet, comme Lollipop, des économies d’énergie. On regrettera toutefois que la charge par induction présente chez le Nexus 6 2014 soit absente de son successeur.

Des performances en question

google-nexus-6p-ecran

Là où le bât blesse certainement, c’est au rayon des performances. Le Nexus 6 misait sur du solide, un Snapdragon 805 peu intégré aux terminaux mobiles, mais toujours avec succès, tandis que le Nexus 6P ose le Snapdragon 810 de Qualcomm. Sa version 2.1 est de la partie, elle qui a fourni des résultats pour le moins douteux sur le Xperia Z3+ de Sony ou encore sur le OnePlus 2. Est-ce un choix raisonnable ? À coup sûr, les plus attentifs aux nouvelles technologies choisiront de patienter un peu avant de sortir leur carte bleue. Notez bien également que Google n’est pas allé jusqu’à inclure à son modèle 4 Go de RAM, et se contente de 3 Go de mémoire vive. Une recette qui devrait pourtant suffire, même si l’on est en droit d’attendre le meilleur d’un terminal estampillé Nexus.

Un appareil photo sans stabilisation

google-nexus-6p-appareil-photo

Comme le Nexus 5X, le Nexus 6P fait l’impasse sur la stabilisation optique de l’image. On retrouve donc un capteur de 12,3 mégapixels, avec de gros pixels de 1,55 µm promettant de capturer beaucoup de lumière, et un enregistrement vidéo en 4K, comme c’était déjà le cas sur le Nexus 6. En revanche, le téléphone est décliné en versions 32, 64 et 128 Go, qui devraient suffire aux vidéastes les plus acharnés.

Conclusion

Le Nexus 6P revoit entièrement les codes esthétiques du Nexus 6, qui toutefois a subi d’importantes baisses tarifaires dans les mois qui ont suivi sa sortie, preuve que son imposant format n’a pas su séduire en masse. Huawei fait ainsi l’effort de proposer un boîtier entièrement métallique, un écran QHD de 5,7 pouces à la résolution mécaniquement meilleure que celle du Nexus 6 de Motorola, un espace de stockage généreux, un lecteur d’empreintes digitales et un port USB type-C.

google-nexus-6p-usb-type-c

Ces nettes améliorations, sans oublier le support natif d’Android 6.0 Marshmallow, sont tempérées par les réserves que l’on peut émettre au sujet du Snapdragon 810 en v2.1, par l’excroissance que représente la bande noire accueillant l’appareil photo du téléphone, ou encore l’absence de stabilisation optique sur ledit appareil. On se consolera sans peine en rappelant que son autonomie devrait être très satisfaisante, et en constatant que son prix, fixé à 649 euros (32 Go), 699 euros (64 Go) et 799 euros (128 Go) correspond plus ou moins à celui du Nexus 6 à sa sortie, à l’exception de sa version 128 Go. C’est néanmoins ce qui avait rebuté nombre de mobinautes intéressés par l’appareil.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Du Nexus 6 au Nexus 6P : Huawei fera-t-il oublier Motorola ?
  2. Google Nexus 6P : ce que l’on attend du premier Nexus signé Huawei
  3. Kingo, un outil Windows pour rooter les Nexus, LG, Sony, Samsung, HTC, Motorola et Huawei
  4. Huawei Nexus : de nouvelles photos en disent plus sur son processeur
  5. Huawei Nexus : une fiche technique prometteuse déjà en fuite