Comme à son habitude, l’ANFR (Agence nationale des fréquences) a publié son bilan mensuel concernant le déploiement des antennes par les opérateurs français. En mars, deux opérateurs ont été particulièrement productifs, SFR et Bouygues Telecom. Dans le même temps, la bande des 700 MHz se profile doucement à l’horizon.

Crédit image : LeMedia05.com

Crédit image : LeMedia05.com

Après un mois de février quasi stagnant pour Bouygues Telecom dans le déploiement de son réseau, le troisième opérateur qui ne se fera finalement pas racheter par Orange a repris du poil de la bête en mars.  Après n’avoir activé que 10 antennes en février, l’entreprise de Martin Bouygues en a activé 676 (267 sur la bande des 800, 114 sur la bande des 2600 et 295 sur la bande des 1800) sur le mois de mars, reprenant sa vitesse de croisière de fin 2015.

anfr-avril-2016

Malgré cette forte progression, Bouygues reste néanmoins moins rapide ce mois-ci que SFR qui a déployé un total de 792 nouvelles antennes sur la période, dont 621 sur la bande des 800 MHz et 171 sur la bande des 2600 MHz. L’opérateur racheté par Numericable l’année dernière s’en sort donc avec 7 606 antennes en service, ce qui le positionne devant Free Mobile (6 464 antennes), mais encore loin derrière Bouygues (11 188 antennes) et Orange (12 162 antennes).

Enfin, Orange et Free Mobile continuent comme les mois précédents à petite foulée avec un total respectif de 188 et 196 nouvelles antennes en service.

La bande des 700 MHz entre en lice

Dans la nuit de lundi à mardi, la TNT telle qu’on la connait va s’éteindre et généraliser la norme MPEG-4 de la TNT HD. Ce changement de norme va ainsi pouvoir libérer la fréquence des 700 MHz pour laquelle les opérateurs se sont battus en fin d’année 2015. À date du premier avril 2016, l’ANR a donc autorisé l’activation des premiers relais 4G sur cette bande de fréquence.

Les premiers à bénéficier de cette autorisation sont Bouygues Telecom et Free Mobile qui se sont vu accorder 3 sites chacun, respectivement situés à Paris et à Tarbes. À partir du 5 avril, ces sites pourront donc entrer en service.