Après Half-Life, les développeurs du projet Xash3D Android (Xashdroid) travaillent au portage de Counter Strike 1.6 sous Android. De quoi s’amuser et faire naître un sentiment de nostalgie, sur des appareils mobiles plus puissants que les ordinateurs d’époque.

Xashdroid

En septembre 2003, Counter Strike 1.6 voyait le jour. Douze ans plus tard, il est encore possible de trouver des serveurs pour s’adonner au plaisir simple de shooter et désamorcer des bombes. Pour aller plus loin, des développeurs russes (SDLash3D team) ont entrepris de porter Counter Strike 1.6 sous Android, histoire de pouvoir y jouer sur son smartphone ou sa tablette. Tout passe par Xash3D Android, la version mobile et fork du moteur Xash3D compatible avec les jeux tournant sous le moteur GoldSrc Engine. Parmi eux, on trouve Half-Life et donc Counter Strike 1.6.

Les développeurs ont déjà travaillé sur Half-Life et il est donc déjà possible de profiter du titre sous Android grâce à Xash3D Android en version 0.16. Autant dire que des bugs sont présents et que tous les appareils ne sont pas compatibles. Les développeurs annoncent toutefois des performances très élevées même sur d’anciens appareils. Ce n’est pas très étonnant puisque les appareils mobiles sont désormais très puissants, surtout comparés à un ordinateur de 2003, qui ne peinait pas à faire tourner CS 1.6. Si vous voulez tenter l’expérience, vous pouvez vous rendrez sur la page Github du projet et suivre le tutoriel, qui impose de disposer de la version Steam de Half-Life.


Chaine Youtube FrAndroid

Le portage de Counter Strike 1.6 est en cours et il est donc pour le moment impossible d’incarner les équipes de terroristes ou d’antiterroristes. Il sera toutefois possible de jouer en multijoueurs sur certains serveurs, comme c’est le cas avec le portage d’Half-Life, et de profiter de certains MODS.

Comments

comments

No related posts.