Vous vous souvenez de Commodore, le célèbre fabricant d’ordinateurs des années 80 ? Oui ? Alors vous êtes la cible potentielle du Commodore PET, puisque la marque est à nouveau exploitée aujourd’hui à l’occasion de l’annonce d’un nouveau smartphone… dont le principal argument est de faire tourner des émulateurs de Commodore 64 et d’Amiga.

commodore PET smartphone

Si Commodore ne vous dit pas grand-chose, c’est soit que vous êtes jeunes (et personne ne peut vous en vouloir), soit que vous ne vous êtes pas intéressés au retrogaming. Autrefois mythique fabricant d’ordinateurs de jeu, Commodore n’a pas survécu à l’arrivée des consoles de jeux 8 et 16 bits au début des années 90 et a fermé ses portes en 1994. Si elle n’est plus une société, la marque dispose toujours d’une certaine aura, surtout auprès des nostalgiques des années 80. Relancée au milieu des années 2000 avant de ne plus donner signe de vie au début des années 2010, la marque fait l’objet depuis 2011 de multiples disputes judiciaires entre différentes sociétés pour mettre la main sur un nom et un logo (le célèbre « C= ») qui font encore frémir certains. C’est pourquoi plutôt que d’enterrer dignement et une fois pour toutes Commodore, un fabricant de smartphones sortis de nulle part, Commodore Smart, a décidé de réaliser un téléphone aux couleurs du célèbre fabricant d’ordinateurs. Après tout, les morts ne se plaignent pas.

commodore pet 1

Voilà donc le Commodore PET, un smartphone tout droit sorti d’un catalogue chinois sur lequel on a apposé un logo C=. Sur le papier, le PET n’est pas un mauvais smartphone. Il se présente même comme un appareil de milieu de gamme. Ou plutôt des appareils, puisque deux versions seront proposées à la vente. Le site officiel montre ainsi une (très vilaine) photo de la boîte de l’appareil où l’on peut voir sa fiche technique. Il est question d’un smartphone de 5,5 pouces avec un écran Full HD OGS recouvert d’une protection Gorilla Glass 3, d’un processeur Mediatek MT6752 (un processeur 64 bits à huit cœurs que l’on a déjà vu dans le Wiko Highway Star 4G ou le Sony Xperia C4), de 2 ou 3 Go de RAM et de 16 ou 32 Go (extensible via une carte microSD) en fonction du modèle. Le tout est supporté par une batterie de 3000 mAh et l’on trouve un capteur photo de 13 MP au dos et un capteur de 8 MP sur la façade. Wired, qui a pu approcher l’appareil, affirme que le Commodore PET est installé sous Android Lollipop.

commodore pet 2

Des émulateurs préinstallés

Wired ne précise d’ailleurs pas si une quelconque surcouche sera présente sur le téléphone. Une chose est certaine, le PET sera installé avec deux émulateurs, l’un pour le Commodore 64 (VICE C64) et l’autre l’Amiga (Uae4all2). Pour les jeux, la société anglo-italienne derrière le téléphone annonce qu’elle travaille avec un développeur pour inclure quelques titres mythiques des années 80 sur le téléphone. Lesquels et avec quels droits ? Mystère.

Il reste enfin le design de la bête. Les photos de l’appareil sont pour l’instant assez rares et ne montrent jamais la façade l’appareil pour une raison étrange. Il faudra toutefois s’attendre à du plastique et une coque arrondie amovible. Le Commodore PET devrait par ailleurs sortir cette semaine en Italie, en France, en Allemagne et en Pologne au prix de 300 ou 365 euros en fonction de la mémoire vive et interne du téléphone. Plus que jamais, attendez les tests ou les premières impressions des utilisateurs si vous êtes tentés.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. OPPO revient avec un smartphone ultra-fin, le Finder !
  2. Humble Bundle for Android 6 revient avec 7 jeux !
  3. Kobo revient avec 3 nouvelles tablettes : les Arc 7, Arc 7HD et Arc 10HD
  4. Royal Revolt 2 : le Tower Defense inversé revient avec un second opus sur And roid
  5. ABE Radar (ABonEntendeur) devient ABEauto et revient avec une version complèt ement repensée