À l’heure où les utilisateurs d’internet ont perdu leur anonymat dès lors qu’ils se sont connectés au web, aux messageries ou toutes autres applications du genre, il y en a peut être parmi vous qui souhaiteraient faire machine arrière. Mais il n’est pas toujours de savoir par où commencer et comment s’y prendre, surtout si vous êtes très bavard. Dans ce cas, voici un guide pour savoir comment effacer toutes vos traces sur la Toile mondiale.

Voyons comment effacer vos traces sur internet

Effacer ses traces sur internet, ou presque

Cela est évident, il ne sera pas possible de vous effacer intégralement et définitivement d’internet. D’abord parce qu’il existe certains sites pour lesquels il est impossible de se désinscrire (essayez sur Steam ou le jeu en ligne League of Legends par exemple et vous verrez), d’autre part parce que vous ne parviendrez sans doute pas à retrouver l’ensemble des informations et comptes créés depuis que vous utilisez un ordinateur.

Mais quelque part, si vous ne les retrouvez plus, il y a déjà plus de chances pour les autres ne les trouvent plus également. Pour cela, nous allons identifier les premiers cas où vous seriez les plus exposés et fonctionner par étapes, alors, suivez le guide !

Supprimer les comptes des réseaux sociaux

La première à faire (sauf si vous n’utilisez pas ces services) est de supprimer vos comptes sur les différents réseaux, et il y en a : Facebook, Google+, Twitter ou LinkedIn pour ne citer qu’eux. Et comme ce sont les endroits où vous êtes les plus susceptibles de laisser quelques parties de votre vie privée, il est bien de commencer par ça avant d’attaquer le reste.


Pour ce faire, voici les liens qui vous serviront à vous désinscrire des sites les plus populaires, pour les autres, ils faudra procéder par vous-même :

Une fois procédé, beaucoup de choses ne devraient plus être par la suite (même s’il faudra compter 30 jours pour Twitter entre la désactivation du compte et sa suppression complète).

Se désinscrire des sites internet

Après avoir passé l’étape des réseaux sociaux, il va bien falloir employer les grands moyens. Pour cela, différents programmes peuvent vous faciliter la tâche en regroupant divers sites et vous guidant vers les procédures de désinscription. En voici donc une liste à tester de toute urgence :

  • Justdelete : un service qui peut également s’utiliser grâce à une extension Chrome, qui une fois sur un site, peut vous rediriger vers la page de désinscription.
  • AccountKiller : avec une base de données de quelques centaines de sites, ce service permet en un rien de temps de retrouver les sites sur lesquels vous auriez pu vous inscrire afin d’y supprimer vos comptes personnels.


Les opérations seront répétitives, et vous verrez que dans bien des cas, il est plus rapide de créer un compte que de le supprimer. Dans d’autres, il sera même impossible de le faire. C’est là que peut servir notre prochaine étape.

Soumettre des demandes de suppression de vos données à la CNIL

S’il existe certains sites qui refusent la clôture de comptes, et que vous vous êtes assurés que rien dans les conditions d’utilisation (que vous aurez aveuglément acceptées pour la plupart sans les consulter) ne vous interdisent de le faire, il faudra sans doute faire appel aux services de la CNIL pour soumettre une plainte en ligne.

Ce genre de procédé est gratuit et va permettre à la Commission d’intervenir sur un domaine pour faire valoir vos droits et faire pression pour que vos données (comptes, photos, vidéos, …) soient supprimées.


Pour déposer une plainte en ligne, il faut se rendre sur le site de la CNIL grâce à ce lien et de suivre les instructions qui vous sont demandées, tout simplement.

Beaucoup pensent à tort que ce genre de procédure ne sert à rien, mais il existe beaucoup d’organismes pour protéger votre vie privée, c’est donc leur travail, elle sont là pour vous.

Et après tout ça ?

Si vous avez encore des doutes, quoi de mieux que quelques recherches sur le célèbre moteur Google pour voir si on peut encore trouver facilement vos traces. Pour cela, les exemples ne manquent pas. Pour rester simple, vous n’avez qu’à entrer vos adresses mail, les pseudonymes utilisés pour constater si les résultats retournent certains contenus ou autres sites sur lesquels vous étiez passés.


Si vous voulez pousser les choses encore plus loin, vous pouvez également utiliser quelques commandes de Google pour affiner vos recherches. Par exemple, en tapant la requête monadresse@mail.com site:http://lesite.com. Vous pouvez remplacer l’adresse par un pseudo ou un nom/prénom, et remplacer ce qui se trouve après « site: » par l’adresse que vous voulez (mettre uniquement l’adresse sans le http://www suffit amplement).

Ainsi, vous allez être en mesure de forcer la recherche uniquement sur un site à la fois, et voir si d’autres choses ne traînent pas encore. Une méthode un peu fastidieuse, mais c’est le minimum si on veut ne rien laisser.

Conclusion

C’est la fin de ce guide. J’espère que vous y aurez compris l’essentiel et qu’à défaut de ne pas vous effacer complètement d’internet, il vous aura au moins permis de faire du ménage dans votre vie privée et dans les informations que vous avez balancées sur le web.

Si vous avez des questions, des points à éclaircir ou d’autres astuces pour parvenir à vos fins, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires. Sinon, est-ce que ce guide vous aura été utile ?

Comments

comments

No related posts.