Le code IMEI, pour International Mobile Equipment Identity, est une sorte de tatouage de votre portable. Il se présente sous la forme d’un numéro de série composé de 15 à 17 chiffres. Evidemment, chaque code IMEI est unique. Grâce à ce numéro, il est possible d’agir sur un portable à distance, ce qui est notamment utile en cas de vol.

Ce qu’on peut faire avec :

Il vous est notamment demandé lorsque vous avez besoin de faire bloquer à distance un smartphone perdu ou volé. C’est alors bien l’appareil qui est mis hors d’usage, et non la carte SIM. Ainsi, il ne pourra plus fonctionner même si un hypothétique voleur la change.

A l’inverse, vous pouvez avoir besoin de débloquer votre mobile si celui-ci est bloqué sur le réseau d’un opérateur et que vous en changez. Le déblocage sera gratuit au bout de 3 ou 6 mois selon les opérateurs, mais c’est une autre question.

Enfin, lors de l’achat d’un smartphone d’occasion, il suffit d’appeler un opérateur pour savoir si celui-ci a été volé, les trois grands opérateurs ayant créé un fichier central commun. Evidemment, un vendeur n’ayant pas envie de vous donner le précieux numéro n’est à priori pas très fiable.

Comment l’obtenir :

Si vous possédez encore votre smartphone

Première méthode : il suffit simplement de taper sur votre téléphone *#06#, sans valider, puisque le numéro s’affichera aussitôt le deuxième # tapé.

Deuxième méthode : Si vous possédez toujours votre smartphone mais que vous n’êtes pas en mesure de l’allumer, eh bien dans ce cas obtenir votre IMEI n’est pas votre plus grand problème. Si toutefois vous le désirez quand même, vous le trouverez à l’arrière de la batterie, si celle-ci est accessible, bien sûr.

Troisième méthode : Il est également possible d’accéder au numéro via les menus de votre téléphone, le chemin changeant selon les modèles. Mais quitte à appuyer sur des touches, autant revenir simplement à la première méthode, non ?

Si vous n’avez plus votre smartphone en votre possession

Première méthode : Si pour une raison X ou Y vous ne pouvez pas procéder comme précédemment, la plupart du temps parce que vous aurez déjà égaré le smartphone, alors vous pouvez encore trouver le numéro sur la boite de l’appareil ou sur la facture d’achat.

Deuxième méthode : Admettons enfin que vous n’ayez vraiment pas de chance et que vous ne possédiez ni le mobile, ni la facture, ni la boite, il vous reste alors la possibilité d’appeler votre opérateur. En effet certains d’entre eux stockent le numéro IMEI du ou des derniers mobiles utilisés avec votre forfait.

Troisième méthode : Si vous avez perdu ou égaré votre smartphone, il existe plusieurs façons de retrouver votre numéro IMEI. Toutefois, si vous ne possédez plus l’emballage d’origine et que vous ne souhaitez pas passer des heures au téléphone à tenter de joindre le service client de votre opérateur, il existe encore une autre méthode encore plus simple. Le récupérer directement sur les serveurs de Google.

On reproche souvent à Google de stocker la moindre information nous concernant, ceci dit, dans ce cas précis, ça peut s’avérer très utile.

  • Pour commencer, connectez vous sur votre tableau de bord Google Dashboard en cliquant ici
  • Entrez vos identifiants et validez. Vous allez alors pouvoir constater quel nombre incalculable d’informations à votre sujet sont stockées chez le géant américain mais peu importe, cette fois-ci c’est pour la bonne cause.

  • Cliquez sur Android pour faire défiler la liste des appareils. Le numéro IMEI de votre téléphone apparaît alors à côté de son nom.

Vous l’aurez compris, autant être prudent et noter votre IMEI et le stocker en lieu sûr, ce qui vous permettra au moins le plaisir sadique d’empêcher un voleur d’utiliser votre smartphone. Ça ne changera rien à votre perte, mais ça soulagera quand même un peu.

 

>

Comments

comments

No related posts.