Le jeu Cloud Chasers est disponible depuis aujourd’hui sur le Google Play Store. Il permet de se plonger dans une univers futuriste où l’eau se fait très rare, et où il faut traverser un monde aride pour espérer trouver l’eldorado. Test et premières impressions.

Screenshot_2015-10-15-14-33-56

Annoncé lors de la Gamescom en août dernier, Cloud Chasers était attendu par la presse high-tech, qui s’était emballée sur ce jeu pas comme les autres. Mêlant gestion et survie, Cloud Chasers se présente comme une aventure très d’actualité puisque l’histoire est celle d’un père et de sa fille qui migrent à la recherche du « monde au-delà des nuages ». Mais pour l’atteindre, il faudra affronter cinq déserts où les conditions sont à chaque fois plus redoutables. Il faudra alors recueillir des objets, savoir faire les bons choix, et trouver ces fameux nuages bleus qui permettent d’obtenir de l’eau.

Screenshot_2015-10-15-14-38-26

Cloud Chasers est vraiment un jeu atypique. On rentre rapidement dans cet univers post-apocalyptique, où la solitude règne, grâce à des dialogues poussés (mais parfois très mal traduits) et à un système de choix redoutable. Celui-ci permet de s’imprégner un peu plus de l’atmosphère du jeu puisque ces choix sont variés et influencent réellement l’histoire. Il s’agit parfois de dilemmes qui risquent de faire perdre des points de santé, mais aussi des choix éthiques comme « prendre le risque d’explorer une maison en feu pour voir si quelqu’un y est piégé » ou d’autres servant à faire évoluer la relation père-fille.

Screenshot_2015-10-15-14-46-54

Mais pour survivre, il n’y a pas de choix à faire : il faut recueillir de l’eau très régulièrement, puisque si votre réserve arrive à zéro, vous êtes mort. Amélia, la fille de Francisco, dirige un planeur – que l’on peut d’ailleurs améliorer au fil de l’aventure – équipé d’une réserve permettant de recueillir le précieux liquide dans ces nuages bleus. La concurrence fait rage puisque des drones cherchent également à s’emparer de cette ressource, et il faudra être habile pour éviter montagnes et robots afin de ne pas endommager le planeur. La difficulté augmente à chaque changement de désert, et des ennemis n’hésitent pas à vous tirer dessus pour vous empêcher d’accéder aux nuages. Ce mode planeur permet en tout cas de switcher entre des aventures en 2D et en 3D, et il est alors difficile de trouver le temps long.

Screenshot_2015-10-15-15-37-02

La traversée d’un désert est parfois rude, et on explore des grottes, des maisons, des carlingues de véhicules abandonnées. On rencontre aussi parfois des gens. Et au bout de chaque épopée en terre hostile, une ville attend les deux héros. Villes dans lesquelles il est possible de troquer des objets, ou guérir les personnages, bien souvent contre des litres d’eau, véritable monnaie du jeu. Le jeu jouit d’une très belle bande-son, qui parfois nous rappelle presque celle du film The Road, composée par Nick Cave et Warren Ellis, où il est aussi étrangement question de survie sur fond de relation entre un père et son fils.

Screenshot_2015-10-15-14-55-41

Le jeu peut paraitre court (quelques heures à peine), mais la composition des déserts est faite de manière aléatoire. Ce qui permet de recommencer une partie sans avoir tout à fait le même scénario sous les yeux. Cloud Chasers est en tout cas une belle expérience, qui vous coûtera néanmoins 3,50 euros sur le Play Store. Et n’oubliez pas, il est possible de se faire rembourser pendant les deux heures qui suivent le téléchargement.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. LG G2 et G Pad 8.3 : 50 Go de stockage dans le cloud offerts à vie
  2. Google Cloud Print a maintenant son application Android
  3. SwiftKey Cloud synchronise vos habitudes de frappe
  4. Acer Cloud Mobile, le smartphone est disponible à 229 euros chez Expansys
  5. Out There : une odyssée spatiale dont vous êtes le héros