Un médecin taïwanais s’est étonné du nombre de nouveaux patients atteints de dysfonctionnement érectile. Ils avaient tous un point commun : ils jouaient à Candy Crush sur leurs smartphones ! 

candy-crush

Vous vous apprêtez à passer la soirée avec votre douce moitié, vous voila enfin seuls sur un lit douillet, quand soudain… vous sentez votre smartphone vous faire de l’oeil. Vous vous ruez alors sur votre terminal mobile, laissant la belle à sa lecture du soir. C’est un peu le cas vécu par un des patients du docteur Wang à Taïwan. En effet, une jeune femme s’est plaint au médecin que son compagnon âgé de 28 ans la laissait souvent seule pour jouer à Candy Crush. Elle ajoute aussi que lorsqu’enfin il se décide à agir, le couple se heurte à l’impuissance du jeune malheureux.

Ce jeune homme, fumeur de surcroît, a donc reçu une ordonnance du médecin qui lui a conseillé d’abord d’arrêter de fumer et ensuite d’éviter… de jouer à Candy Crush !

Depuis qu’il a mis en oeuvre les prescriptions du docteur, “son état s’est grandement amélioré”, a noté le médecin. Depuis cet épisode plutôt caricatural, une horde de jeunes hommes atteints des mêmes syndromes ont afflué au cabinet du médecin, étonné de voir autant de personnes obnubilées par cette application téléchargée plus de 500 millions de fois à travers le monde.

Quoi qu’il en soit, si votre moitié se plaint de vos performances, vous savez au moins ce qu’il vous reste à faire.

Un article à prendre au troisième degré

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Un Samsung Galaxy S4 explose après une nuit de charge !
  2. iPhone 5S : un couple vend son enfant pour acheter le dernier smartphone d’ Apple
  3. LG QPair : une application pour lier votre smartphone à votre tablette
  4. L’application Nuit Blanche est disponible sur le Play Store
  5. Utilisez votre manette PS3 sur votre Galaxy S3