Android serait une véritable mine d’or pour Microsoft. Si Android est avant tout un concurrent pour la firme et son OS mobile Windows Phone, il représente aussi une source de revenus conséquente. Selon un analyste du cabinet Nomura Securities, l’OS de Google rapporterait 2 milliards de dollars par an au géant informatique du Redmond. 

1243955005_microsoft_logo_robertscoble_3

Microsoft trouve-t-il son intérêt au succès d’Android ? C’est en tout cas ce qu’affirme Rick Sherlund, un analyste américain officiant chez Nomura. Plus précisément, il explique que les accords relatifs à des brevets rapporteraient en moyenne 2 milliards de dollars par an à Microsoft. Autrement dit, les constructeurs de terminaux Android intègrent des technologies déposées par le constructeur informatique, et lui payent donc des royalties pour obtenir le droit de les utiliser.

Les accords relatifs aux brevets passés entre Microsoft et les différents fabricants de téléphones et de tablettes ont débuté il y a 10 ans. Depuis, plus 1000 arrangements de ce type auraient été signés avec Foxconn, HTC, ZTE, Samsung, HTC ou encore Acer. A noter que Chrome OS, l’autre système d’exploitation de Google, fait aussi l’objet de tels accords entre Microsoft et certains constructeurs.

Néanmoins, Rick Sherlund ne se contente pas de donner une estimation de ce que rapporte Android à Microsoft. L’analyste ajoute que les deux milliards de dollars seraient en réalité intégrés aux résultats de la division Entertainment & Devices de Microsoft. Cela permettrait au constructeur informatique de cacher aux investisseurs les lourdes pertes de cette division composée des activités du logiciel Windows Phone et de la Xbox. En particulier, c’est l’exploitation de la Xbox qui engendrerait 80 % des pertes de la division, qui s’élèvent au total à 2,5 milliards de dollars, selon l’analyste.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Microsoft empocherait plus de 3 milliards de dollars grâce à Android
  2. Brevets : Apple et Microsoft attaquent Google et les constructeurs Android
  3. Verizon Wireless rachète 45 % de ses parts à Vodafone pour 130 milliards de dollars
  4. Microsoft signe deux nouveaux accords sur son porte-feuille de brevets
  5. Facebook dépasse sa valeur d’introduction en Bourse : plus de 100 milliards de dollars