Dans la famille guerre des prix, Bouygues Telecom n’est certainement pas le dernier à se faire entendre. L’opérateur, pressé par l’offensive Free Mobile, vient d’annoncer l’ajout de la 4G sans surcoût à ses formules actuellement en 3G. La recette Free appliquée à Bouygues Telecom concernera tout les abonnements non-bloqués.

4G

La pression de Free Mobile n’a pas tardé à se faire ressentir chez les concurrents du quatrième opérateur hexagonal. Alors que Xavier Niel annonçait le lancement de la 4G dans son forfait à 19,99 euros, et que son concurrent Stéphane Richard, chez Orange, déclarait qu’il prenait les Français “pour des andouilles“, faisant allusion à son petit nombre de 700 antennes 4G actives, Bouygues Telecom a pris d’office ses premières mesures. À commencer par une annonce concernant plus précisément son offre en ligne B&You, qui, selon l’opérateur, sera prochainement dotée de la 4G. On imagine que seul ses forfaits de 19,99 euros à 24,99 euros seront cependant concernés.

Bouygues Telecom cherche avant tout à ne pas perdre le bénéfice de son déploiement massif de la 4G, qui lui assure aujourd’hui une couverture à hauteur de 63 % de la population, soit plus de dix points devant ses concurrents principaux. Et pour mieux le conserver, Bouygues Telecom choisit de rogner sur ses marges, puisque la 4G induit généralement un surcoût à hauteur d’une dizaine d’euros, en proposant le passage à la 4G à ses abonnés 3G sans qu’ils doivent changer de formule. Seuls les propriétaires d’un terminal compatible seront réellement concernés (voir notre sélection de smartphones 4G à moins de 350 euros), et ne verront pas, sauf annonce ultérieure de l’opérateur, changer leur pack data inclus.

Un choix qui, s’il limite les marges de Bouygues Telecom, pourrait permettre d’endiguer une éventuelle fuite des clients de l’opérateur vers son concurrent Free Mobile, qui s’appuie avant tout sur un tarif ultra-concurrentiel, quand Bouygues préférait miser jusqu’alors sur un déploiement rapide de son réseau. En combinant les deux, Bouygues s’octroie un avantage non-négligeable sur ses concurrents, dont on s’attend à découvrir la réponse dans les prochains jour. A ce rythme, la perspective d’une trêve des confiseurs entre les opérateurs de téléphonie mobile semble s’éloigner de plus en plus.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Bouygues Telecom attaque Free Mobile
  2. 4G : Free Mobile, Bouygues Telecom et les autres, des numéros de duettistes
  3. Free Mobile veut participer au partage de réseau Bouygues-SFR
  4. Free devient le 3ème opérateur français ex-æquo avec Bouygues Telecom
  5. Bouygues Telecom veut faire baisser la facture de la réallocation des fréque nces 1800 MHz