Bouygues Telecom annonce aujourd’hui avoir signé un avenant au contrat de mutualisation signé avec son concurrent SFR il y a plus de deux ans. Le partage d’une partie des antennes des opérateurs prendra donc fin en 2018.

07125082-photo-mutualisation-bouygues-telecom-et-sfr-carte-cible-fin-2017

Au beau milieu d’une guerre des prix censée prendre fin, mais sans cesse relancée par de nouvelles promotions alléchantes pour les consommateurs, les autorités des télécoms pressent les opérateurs de réduire leur dépendance les uns envers les autres. L’idée, ici, est bien de les encourager fermement à améliorer la qualité de leur réseau individuel fourni à leurs clients, quand bien même cette fameuse guerre tarifaire a une fâcheuse tendance à sabrer leur capacité à investir.

Message reçu pour Bouygues Telecom qui, après Free et Orange, annonce avec « signé avec SFR un avenant à [son] accord de partage de réseau, qui confirme la fin de l’itinérance 4G de SFR sur le réseau de Bouygues Telecom à la fin 2018 ». Bouygues, en passe d’être racheté par Orange en début d’année, passe à l’offensive commerciale avec de multiples offres, et montre les crocs : « Bouygues Telecom confirme son ambition de couvrir entre 98% et 99% de la population en 4G fin 2018 », indique l’opérateur. De son côté, SFR reste encore à la traine en termes de couverture, avec moins de 70 % de la population couverte en 4G… en comptant le contrat d’itinérance le liant à Bouygues. Il lui reste donc moins de deux ans pour rattraper ses concurrents.

Free Mobile compte lui aussi faire cavalier seul

Mercredi dernier, Free Mobile et Orange, liés par un juteux contrat permettant à l’opérateur d’Iliad de s’appuyer sur celui de son concurrent en 2G et en 3G, annonçaient la fin progressive de leur partenariat. L’itinérance de Free vers le réseau d’Orange prendra donc fin d’ici la fin de l’année 2020, avec un désengagement graduel à partir de janvier 2017.

Comments

comments

No related posts.