Apple n’en finissait pas de croître… A tel point que certains analystes imaginaient le cap des 1 000 dollars franchi en 2014, soit une valorisation de société à plus de mille milliards de dollars. Les choses ont bien changé en 2013. Depuis quelques jours, Google est plus “gros” qu’Apple. 

OB-XZ106_AppleG_G_20130625171103

Le géant de la recherche a éclipsé le fabricant de l’iPhone la semaine dernière. Si le Wall Street Journal n’avait pas mis le doigt dessus, peu de gens s’en seraient rendu compte. En effet, la capitalisation boursière d’Apple – 378 milliards de dollars – est plus importante que celle de Google – 286 milliards de dollars.

Mais les capitalisations boursières des deux entreprises sont gonflées par leurs énormes comptes bancaires. Si on dépouille Apple de ses 145 milliards de dollars de trésorerie nette, et Google de ses 45 milliards de dollars, cela laisse une valeur d’entreprise de 233 milliards de dollars pour Apple, et de 241 milliards de dollars pour Google, qui reflète la valeur sous-jacente des activités réelles des entreprises.

Pour mieux comprendre, imaginez que vous avez une maison valorisée à 1 million d’euros. Cette fameuse maison est livrée avec 900 000 dollars en espèces dans le plancher. Mon ami possède une maison de 200 000 dollars, sans argent. D’après vous, quelle est la maison la plus précieuse ?

Après, il suffit qu’Apple annonce un rachat de “stocks options” pour regagner en “valorisation nette”.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Google se rapproche d’Apple en bourse
  2. Google, le roi de la publicité sur mobile
  3. Samsung ne doit plus “que” 600 millions de dollars à Apple
  4. Résultats financiers d’Apple : un chiffre d’affaires en hausse, mais des bénéfices en baisse
  5. Zynga supprime 18 % de ses effectifs et chute en bourse