King, le studio à l’origine du très populaire Candy Crush Saga, décline une nouvelle fois son concept avec Blossom Blast Saga. Il ne s’agit pas d’un Match-3, mais la formule n’évolue pas beaucoup.

blossom-blast-saga

L’actualité autour de King est florissante cette semaine entre son rachat par Activision (Call of Duty, Destiny…) et les nombreuses mises à jour de ses jeux existants. Mais ce n’est pas tout, puisque le studio britannique a dévoilé ce jeudi son tout nouveau jeu baptisé Blossom Blast Saga. Les couleurs sont chatoyantes, il faut relier les objets de même teinte et le modèle économique freemium consiste à traire les utilisateurs jusqu’à leur dernier dollar… pas de doute, nous sommes bien chez King !

De loin, Blossom Blast Saga ressemble à tous les autres jeux de la firme, mais en y regardant de plus près, le traditionnel Match-3 a laissé sa place à un jeu où il faut relier un maximum de bourgeons de la même couleur afin de les faire éclore et ainsi provoquer des explosions en chaîne qui permettront d’accumuler un maximum de points. Pour varier les plaisirs, des obstacles viennent mettre des bâtons dans les roues des joueurs, et les empêcher de réaliser leurs objectifs facilement.


Chaine Youtube FrAndroid

Un modèle économique toujours aussi discutable

Comme pour les autres jeux de King, Blossom Blast Saga se veut « free-to-play » dans la limite du stock de vies disponibles. Vous pouvez avancer de niveau en niveau sans contrainte, mais chaque défaite consomme une vie. Une fois les 5 vies épuisées, il ne vous restera plus qu’à attendre qu’elles se régénèrent naturellement (au rythme d’une vie toutes les 30 minutes), mettre la main au portefeuille pour en acheter au tarif de 12 lingots l’unité (soit légèrement plus d’un euro), ou mendier auprès de vos amis pour qu’ils vous en envoient.

Pire encore, arrivé à certains paliers (le premier étant juste après le niveau 40), vous tomberez face à un barrage, qu’il ne possible de franchir que de la même manière, à savoir en payant, en demandant de l’aide à vos amis ou en attendant… 3 jours !

Haters gonna hate, lovers gonna love

Autant dire que si vous vous exécrez le modèle économique de Candy Crush Saga, ce n’est pas dans Blossom Blast Saga que vous trouverez le salut. King continue de chasser la baleine et n’hésite pas pour cela à rappeler dès qu’il le peut aux joueurs de payer pour obtenir des privilèges ou d’envoyer des messages à ses amis pour les inviter à jouer encore et encore pour alimenter ce cercle vicieux.

blossom-blast-saga-avis-google-play-store

Pour autant, ceux qui ont déjà saigné Candy Crush Saga jusqu’à la moelle et qui cherchent un nouveau jeu mobile pour passer le temps quelques minutes à la fois pourront y trouver là un titre plutôt prenant, bien pensé et particulièrement léché dans son exécution. Les avis postés sur le Google Play Store sont d’ailleurs plutôt positifs, même si nombreux sont ceux qui ont du mal avec ce modèle économique, ce qui est tout à fait compréhensible…

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. King.com (Candy Crush Saga) estime valoir plus de 7 milliards de dollars
  2. King, l’éditeur de Candy Crush, s’apprête à entrer en bourse
  3. Candy Crush nuit à votre vie de couple
  4. “Candy Jam” ou la fronde du bonbon
  5. Humble Mobile Bundle Eye Candy : une sélection de jeux rien que pour nos yeux