Aujourd’hui un Worm-like populaire sur iOS vient poser ses rouages sur Android. Blastron, édité par Kabam, est un jeu mettant en scène des robots dans de multiples décors, avec un humour sadique digne de son inspirateur.

Blastron-1

Les Worms, c’est un jeu devenu culte dans lequel vous incarnez des vers de terre complètement fous qui dans une parodie des guerres humaines, s’entretuent avec des armes classiques (bazooka, grenade) ou pas (banane explosive, boule de feu) mais toujours très dangereuses et explosives. C’est devenu un genre, décliné sur tous les supports, que ce soit par la série Worms elle même ou par des jeux inspirés, plus ou moins originaux et plus ou moins réussis.

Blastron en est un, d’abord sorti sur iOS où il a connu son petit succès. Désormais, il sort sur Android et on en profite pour en faire le tour. Le tutoriel simple (quand on connait les mécaniques des Worms) expédié, on est expédié sur le multijoueur (une campagne existe également, contre des bots). Chouette, je vais casser les rouages à des inconnus. Le jeu est fun, instinctif, et les animations rigolotes (le désossage des robots à leur mort est assez bien réussi). Les armes sont nombreuses et variées (un fusil à éléphant est octroyé au joueur après le tutoriel. Un fusil qui tire des éléphants à la place de balles classiques, et des éléphants qui explosent…). Bref, le jeu est réussi.

blastron-android-game

Le jeu possède également un aspect cosmétique qui ravira les amateurs de customisation de personnage. Pour être franc, c’est presque le magasin d’objets parfait. On peut acheter avec des gains en-jeu (ce qui empêche le “pay-to-win”) ou avec de l’argent réel (donc l’éditeur s’y retrouve). Les objets sont variés, originaux et plutôt jolis (vu la variété de styles, il y en a pour tout le monde). Ils améliorent les caractéristiques du personnage, et on peut améliorer les objets en question (toujours avec les deux monnaies), ce qui augmente leur effet et change leur apparence, par paliers.

Tout ça est clair à utiliser, intuitif et, avec seulement 3 morceaux sur le robot, on regrettera simplement le petit nombre de combinaisons offert au joueur. Toutefois, c’est contrebalancé par la variété de formes disponibles pour chaque morceau, et cela rend au moins la personnalisation du robot très facile. Les terrains eux aussi sont variés, et comme les armes sont en nombre limité (il faut en racheter régulièrement, mais c’est facile, cela oblige juste à jouer différentes armes), on est assuré que deux parties ne se ressembleront jamais. Seul bémol en termes de prise en main : le jeu à double stick aurait pu être un peu plus nerveux, il flotte un peu, et il faut un temps d’adaptation.

L’autre intérêt du magasin en jeu, c’est que l’éditeur n’a pas besoin de vendre son jeu, il gagne de l’argent par ce magasin. Le jeu est donc gratuit, et ne nécessitera qu’un Android de version 2.3.3 et 53 Mo pour fonctionner.

Blastron
Kabam

Tes robots sont armés et prêts au combat. Il est temps de blaster ou être blasté!Lance-toi dans le monde fantastique de Blastron et son sport robotique extrême: Blastbots! Explore des milliers de façons d’exploser les autres robots tout en collectant du butin, améliorant et personnalisant tes robots mais surtout en…

Télécharger
Free
Disponible sur Google Play

Sur iOS, il vous faudra 68,9 Mo et une version d’iOS supérieure à 4.3.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Worms 2 : Armageddon, un must-have enfin sur Android
  2. Bloons TD Battles, quand le Tower Defense Flash s’exporte sur mobile
  3. WarCom Genesis : un TPS à base de robots
  4. Worms 2 : Armageddon, un must-have enfin sur Android
  5. Le Samsung Galaxy S IV pourrait suivre vos yeux pour savoir quand tourner les pages !