Deux semaines après avoir officialisé la Tesla Model X, Elon Musk vient d’annoncer l’arrivée de la fonctionnalité Autopilot sur les Model S et X. Cette mise à jour logicielle permet aux voitures électriques de Tesla de prendre la route de la conduite autonome.

Tesla S

Les Tesla Model S et Model X sont des voitures futuristes ou du moins résolument tournées vers l’avenir, avec leur moteur électrique et leur tableau de bord faisant davantage penser à une navette spatiale qu’à une voiture. Depuis quelques mois, la firme d’Elon Musk avait choisi des propriétaires d’une Model S pour tester la fonctionnalité Autopilot censée rapprocher les Tesla d’une voiture autonome. Bonne nouvelle : la mise à jour logicielle 7.0 apporte la fonctionnalité Autopilot à tous les possesseurs d’une Tesla Model S et X fabriquée après le mois de septembre 2014. Il faudra toutefois débourser 2500 dollars pour activer la fonctionnalité.

 

Des capteurs pour voir le monde

L’Autopilot de Tesla ressemble beaucoup à ce qui se fait déjà dans le domaine des voitures autonomes comme avec la Google Car. Les Tesla sont équipées d’un radar et d’une caméra à l’avant, de capteurs ultrasoniques tout autour de la voiture pour repérer les objets à environ 5 mètres de distance ainsi qu’un GPS précis. L’Autopilot regroupe alors toutes les informations (et les fait remonter sur les serveurs de Tesla pour améliorer la conduite autonome de toutes les voitures de la marque) pour permettre une conduite autonome partielle.

Tesla

 

Une conduite presque autonome

Les Tesla Model S et X peuvent alors rester dans une file sur l’autoroute (le volant tourne tout seul dans les courbes) et adapter leur vitesse selon les obstacles ou les voitures les précédant sans avoir à toucher au volant. Si le conducteur active le clignotant, la voiture changera automatiquement de file si les conditions de sécurité sont réunies. En cas d’accident imminent, la voiture est capable de freiner automatiquement et même de changer de cap pour éviter la collision. Enfin, les Tesla Model S et X peuvent se garer toutes seules sur une place parallèle (bye bye les créneaux).


Chaine Youtube FrAndroid

 

Le parking automatique arrive

Puisque la mise à jour de la partie logicielle des Tesla se fait en OTA, l’Autopilot s’améliorera au fur et à mesure. Elon Musk a déjà promis sur Twitter que la version 7.1 du logiciel de bord apporterait le parking automatique. Il s’agira pour le conducteur de descendre de la voiture qui ira se garer toute seule ou viendra chercher son conducteur à la sortie du parking. Avec cette mise à jour, Tesla est le premier constructeur à proposer une voiture commerciale avec autant de fonctionnalité de conduite autonome et rattrape petit à petit Google en terme d’innovation.

Comments

comments

No related posts.