Nokia n’est plus que de très loin une marque investie dans le mobile.  Depuis la revente de Lumia à Microsoft. Mais pourtant, elle pourrait revenir cette année avec un premier smartphone sous Android, le C1. Un modèle attendu de pied ferme, et que les fans du Finlandais croient voir un peu partout.

Nokia

Un smartphone apparaissant au cours de la dernière vidéo de Nokia.

On ne dit plus « portable », mais si l’on parlait encore de ces appareils désormais transformés de smartphones ou mobiles, ils évoqueraient sans nul doute un téléphone Nokia dans l’esprit de ceux qui ont connu les années 2000. 3210, 3310, série Navigator après le rachat de Navteq… Nokia savait faire des téléphones performants et design. On ne refait pas l’histoire : le Finlandais n’a pas su négocier le virage du smartphone, s’est rapidement fait distancer par nombre de marques alors anecdotiques dans son spectre (à tout hasard, Samsung, HTC ou LG), et a fini sa course dans le giron de Microsoft. En 2014, sa division mobile passait aux mains de Microsoft, qui a exploité son nom au côté de sa série Lumia, avant de l’abandonner il y a quelques mois.

 

Avec Foxconn, un Nokia lointain

Nokia, pour autant, n’a pas disparu. La marque poursuit son activité dans le domaine des infrastructures réseau, où elle compte d’ailleurs parmi les leaders, et s’est rapprochée d’un autre poids lourd du secteur, Alcatel-Lucent. Mais sa communauté de fans n’a pas grand-chose à faire de ses antennes et autres équipements techniques : ce qui lui importe, ce sont bien les produits mettant à profit le savoir-faire design de Nokia.

Nokia N1

Nokia N1

De ce point de vue, 2015 n’est pas entièrement restée une année blanche. D’abord parce que même si Nokia est sous le coup d’une clause de non-concurrence lui interdisant de commercialiser des appareils rivaux des Microsoft Lumia (des smartphones, donc), il était autorisé à fournir sa marque sous licence. Une intéressante Nokia N1 a ainsi été produite par Foxconn – le sous-traitant historique d’Apple est sur tous les fronts – mais n’a été commercialisée qu’en Asie. Un premier essai toutefois suffisamment enthousiasmant pour que l’on s’y intéresse.

Comments

comments

Vous aimerez aussi :

  1. Le grand retour de Nokia sur le marché des smartphones
  2. Pas encore sortis mais déjà rootés : les Nokia X peuvent accueillir le Play Store et le launcher Google Now
  3. Le Nokia Normandy à la conquête des marchés émergents ?
  4. Nokia travaillait sur Normandy, un smartphone sous Android
  5. Nokia XL : son prix, ses caractéristiques et ses photos officielles